Magnolia V1

Je me suis longuement tâtée pour acheter les nouveaux patrons D&D (quelques heures quand même, hein). J’adore Opium, mais je n’aime pas les cache-cœurs… N’empêche, j’ai adoré toutes les versions des testeuses.

J’ai décalqué Opium, et puis Magnolia, et j’ai trouvé un coupon dans lequel elle rentrait tout pile. Un jersey un peu lycra (mais un peu trop raide je trouve), que j’avais teint en noir et qui avait des traces de teinture. Parfait pour ce projet. Oui du jersey, j’avais envie que ça soit rapide et cool…

Comme je l’ai cousue en jersey, je me suis basée sur les mesures vêtement fini et j’ai coupé la taille 42, alors que je fais entre 43 et 44 suivant le tableau des tailles.

Mon coupon a été complètement utilisé, puisque j’ai coupé un biais dans ce qui restait (youpi, un coupon en moins!). Pour que tout rentre, et par goût personnel, j’ai rétréci les manches  pour qu’elles mesurent 20 cm aux poignets une fois cousues.Pour éviter de recouper les marges de couture pour surjeter, j’ai utilisé le truc génial de Couture et paillettes : scotcher un gabarit devant le pied de biche!Tout s’est très bien passé, évidemment (c’est du Deer and Doe quand même).  J’ai cousu la croisure du cache-cœur pour resserrer les épaules et aussi pour qu’elle ne baille pas.De profil, on voit apparaître 2 pinces naturelles sur la poitrine, mais je pense que c’est parce que la carrure est trop large pour moi. Ça m’avait fait ça aussi avec la Zéphyr, qui baillait sous mes bras. J’avais recoupé à ce niveau. Du coup, quand j’écarte les bras, on dirait des emmanchures chauve-souris.Et le dos est trop large aussi du haut et trop long, il plisse un peu.J’ai raccourci la robe de 6, 5 cm devant pour arriver à 4 cm au dos, et je trouve la longueur parfaite comme ça.

Malgré ses « défauts », je l’adore et je me sens bien dedans. Je la ratiboiserai peut-être d’un cm de chaque côté.Et je pense que c’est définitif : les cache-cœurs ce n’est pas pour moi!

Ma première Aldaia

Ma première, parce qu’il y en aura sûrement d’autres…

Celle-ci est ma toile, dans un jersey fluide que j’avais depuis un bail. J’ai changé les emmanchures et les manches (reprises d’un autre patron), mais j’ai mal calculé le milieu des manches par rapport à la couture d’épaule (qui n’est pas le milieu des emmanchures) du coup il y a une petite grimace.

N’empêche, je l’aime vraiment bien. Et avec mes collants rouges, je l’adore carrément!Et elle tourne!Robe Aldaia, taille 42, env. 2 m de tissu. Emanchures et manches d’un autre patron, car je trouve les emmanchures de l’Aldaia trop larges (mais j’en essayerai d’autres pour la prochaine). Je baisserai aussi certainement la taille de 1 ou 2 cm, pour qu’elle tombe à ma taille naturelle.

Mon prochain projet : normalement l’Opium de Deer and Doe….  (et dire que j’ai un jean tout coupé à coudre, qui traîne dans un sac…).

Défi du 23 conjurer le sort : des sacs

Ce matin en me levant, je pensais que cette cousette serait pliée en 2h maxi. Quoi de plus rapide à faire que quelques sacs?

Finalement, il m’a fallu une bonne parie de la journée. Choisir le tissu n’a pas été une mince affaire : il me fallait du rose, mais aussi un tissu assez fin pour en faire un sac pliable. Heureusement je me suis souvenue de ce coupon dans lequel j’avais fait des robes il y a très très longtemps.

Et puis nous avons eu de la visite (une très bonne visite).

Ils sont enfin finis ces sacs, pour une copine qui va bientôt pouvoir faire tout ce qu’elle veut de son temps. Genre voyager, faire des rando, etc.

Dans la famille des sacs, je demande le pliable à ranger dans le sac à main, toujours d’après le super tuto de Biquette. J’ai rallongé les anses pour qu’ils fassent 60 cm en tout et qu’on puisse le porter à l’épaule. Toujours avec sa petite pochette amovible, à pressionner dans le sac.Et puis les autres : 2 sacs à linge sale et un zippé pour mettre les sous-vêtements. (et le sac pliable rangé dans sa pochette)Plus qu’à coudre le pantalon que j’ai coupé avant les grandes vacances….

<3 depuis toujours et pour toujours

PS. Pas de couture le 23 août, mais j’ai fait plein de confitures. Avec amour…

Sa robe

Moja draga susjeda voulait une robe qu’elle avait en tête. Avec des manches longues (couture et essayages ont été faits par environ 35-40°…) pour l’automne et l’hiver, un volant dans le même tissu que la robe et un sur-volant dans un tissu fluide et imprimé. Avec le dos plus long que le devant et le haut des manches adapté à sa circonférence de bras.

Nous sommes allées choisir les tissus, j’ai pris plein de fois ses mesures, elle a choisi l’ampleur qu’elle voulait, et roule ta poule comme dirait un jeune homme que je connais.

J’ai modifié un patron Ottobre, qui à l’origine avait une patte de boutonnage et un col, et une jupe rapportée (elle ne voulait pas de couture à la taille). Tissus achetés en vacances, taille 50. La robe a été assemblée à la surjeteuse Brother 3034D, et les fronces faites aussi avec cette surjeteuse (suivant le super tuto de boule2laine). J’ai froncé chaque volant individuellement et je les assemblés ensemble à la robe à la mac.

Les photos ont été prises à l’arrache vite fait, pendant une éclaircie un jour de gros orage. La pluie s’est remise à tomber juste comme on commençait…

Personnellement, je trouve les emmanchures un poil trop serrées et le dos trop long, j’essaierai de le réduire pour la prochaine, et d’allonger les emmanchures (je pense savoir quelle technique utiliser).

Dans les chutes, j’ai fait une culotte à ma fillechérie (suite à une demande de culotte couleur chair), un essai avec élastiques souples insérés sans les ourlets.

Postavrac

Je suis (du verbe suivre) la spécialiste de ce genre d’articles : Terpsi.

J’ai cousu plusieurs petites choses, dont certaines ne sont pas encore prises en photo…         clic sur les photos pour les agrandir.

Déjà, pour ma fillechérie, un haut et des culottes. Elle voulait aussi des shorts, mais je me suis laissée distraire…   Le haut, classique depuis quelques années. C’est un mix de plusieurs tutos que j’ai arrangés à ma sauce et j’ai adapté à sa taille. Le prochain aura des emmanchures moins larges et moins hautes. Tissu du marché d’il y a très longtemps.Et puis elle m’a aussi demandé des culottes sur le modèle d’une qu’elle avait. J’ai repris le patron comme j’ai pu et adapté. Elles lui vont bien et elle les aime (et je peux lui en faire d’autres dans des chutes). Chute de tissu acheté en vacances, (dans lequel j’avais fait une tunique) et tissu rouge acheté en vacances. Les élastiques viennent des Coupons d’Inès à Troyes.J’en ferai peut-être une pour le défi du 23, ou autre chose (j’ai une robe à terminer).

Et puis pour un petit coco, un ensemble pour la rentrée. Les patrons sont tirés d’un Ottobre enfants, taille 74. Le tout dans des chutes. J’aime beaucoup le pantalon, rapide et facile à faire et à vivre (et trop mignon).taille élastiquée et petite étiquette pour reconnaître le dosen situationLe sweat a été coupé dans une chute de chute. J’avais agrandi l’encolure (ridiculement petite), mais ce jeune homme ayant une « grosse » tête, il a fallu ruser pour adapter un nouvel agrandissement alors que le vêtement était fini. Je suis bien contente d’avoir pensé à mettre un zip, c’est vite fait et pratique à ouvrir et fermer.Pas de photo porté, il fait beaucoup trop chaud pour ça! (on a juste testé l’encolure, et heureusement!).

Sinon j’ai fini une chemisette pour mon mari, et un haut en tout point similaire à cette robe, avec une longueur sous les fesses… Et puis aussi des sacs à main.

Robe d’été

Elle a un haut qui lui va très bien (à mon goût), alors à notre virée traditionnelle au magasin de tissus, elle en a choisi un pour une robe sur le modèle de ce haut. On a pris le reste du rouleau (1,40m), pour une robe et un autre haut, avec un empiècement contrasté.

J’ai repatroné le haut en robe (très facile), et réfléchi, réfléchi, réfléchi (en vacances mon cerveau tourne au ralenti) à comment avoir de belles finitions au col et aux emmanchures  et ça a bien bloqué mon processus créatif. Les emmanchures de son haut sont bordées d’un biais apparent, mais il est d’une seule couleur et je n’avais pas envie d’une bordure contrastante sur une partie des emmanchures.

Et une après-midi, je me suis lancée : on sortait le soir et j’avais envie qu’elle porte sa nouvelle robe à cette occasion. Comme d’hab, clic clic sur les photos pour les agrandir.zoom sur l’encolure et les emmanchures, que j’ai cousues et retournées (l’empiècement est doublé avec le même tissu). Du coup, le bas froncé de la robe n’est pas pris en sandwich, mais ça ne se voit pas et ça reste très propre.Maintenant il fut que je finisse le dos, que j’ai coupé en même temps. Dommage, car j’aurais rétréci l’encolure…

Défi du 23 conjurer le sort : un tapis au crochet

Pour ce 23, j’ai un peu triché. J’ai coupé une robe et un haut, mais je ne sais pas si j’aurai le temps d’en coudre un aujourd’hui, aussi j’ai assuré en terminant un projet commencé depuis un bail : j’ai rentré les (quelques) fils d’un tapis que j’avais crocheté pour tester un point que j’adore, fait de pop corn (pop corns?).

Et hop, un nouveau tapis pour ma petite salle-de-bain.<3 depuis toujours et pour toujours

Myosotis

Et une Myosotis de plus parmi toutes celles qui fleurissent depuis la sortie de la nouvelle collection Deer ans Doe.

C’est ma toile, dans un tissu acheté au marché il y a très très longtemps. Coton mélangé je pense (en tout cas pas du 100% coton).  3 mètres tout pile, donc tout mon coupon. Taille 44 (ma taille de poitrine). Boutons métalliques de récup, donc tous différents.Comme d’habitude chez Deer and Doe, tout s’emboîte nickel, rien à redire. Par contre, quand on a l’habitude de porter de la maille, le chaîne est trame est un peu plus contraignant en terme de mouvements… Peut-être à tester en maille ou avec juste le haut en maille?

Défi du 23 conjurer le sort : un pantalon sur-mesure

Aujourd’hui c’est un 23 un peu particulier : 2 ans 1/2, 913 jours, 24 fois plus d’heures, ….

Aujourd’hui mon téléphone m’a lâchée (du moins le clavier, donc plus moyen de faire quoi que ce soit) (et je n’ai pas pensé à le faire à la voix). Heureusement nous étions invités à manger et mon fils m’a mis un autre clavier.

Donc aujourd’hui je poste vite fait en rentrant, avant l’heure fatidique, un pantalon que j’ai patroné et déjà fait. Celui-ci est la dernière mouture, celui qui lui va le mieux (bonne taille et bonne longueur). Fait avec amour pour elle.

Les patrons posés sur 3 m de jean extensible commandé je ne sais plus où (tissu.net peut-être) : un tout simple à porter sous une tunique, et un nouveau jean pour mon mari)Et voilà le premier pantalon, fini juste avant de partir manger chez eux.<3 depuis toujours et pour toujours.

La chemisette portée :-)

Et voilà, je l’ai offerte et il a pu l’essayer (et la garder sur lui, youpi!).Je trouve que la longueur est bonne (+ 4 cm quand même), la largeur d’épaule aussi, mais un poil trop serrée  à la taille.

Et définitivement, je préfère la coupe Burda pour les emmanchures, le pied de col et le col.

Ah oui, et la prochaine aura une poche de poitrine…