B(r)aguettes magiques

Et oui, 2 recettes magiques aujourd’hui!

La première, celle de la braguette magique de Sandra Betzina, sur Threads. Une pure merveille de rapidité d’exécution! J’ai découvert le lien par le biais de T&N, et c’est bien comme promis, rapide et simple.

Cette braguette orne le pantalon que j’ai fait à une jeune fille (pas la mienne), dans un superbe tissu. Sur les photos, ce slim paraît moins ajusté que nécessaire, mais il a été porté une soirée et le lendemain pendant un trajet de 17 h en voiture…pantalon ottob T34 T 34-0002Seule chose : je n’avais pas de bouton quand je l’ai fait, donc j’ai laissé le soin à la mère de la jeune fille de finir la ceinture (boutonnière + bouton).pantalon ottob T34 T 34-0005pantalon ottob T34 T 34-0009pantalon ottob T34 T 34-0007

Le dos avec empiècement et poches plaquées.pantalon ottob T34 T 34-0012

et la braguette (10 min chrono pour moi), de même que la doublure de ceinture.pantalon ottob T34 T 34-0013Ottobre 5/2014, modèle Black magic, T. 34, tissu d’un petit magasin trouvé en vacances

Du coup j’ai envie de mettre des braguettes à tous les pantalons!

Si ça intéresse quelqu’un, je ferai un tuto détaillé en photos. J’ai ajouté la sous-patte, pour faire comme sur les vrais jeans.

 

La 2e baguette magique est celle de Rose : une pure merveille de baguette!

Je la réalise dans une plaque de moules à jesaispasquoironds

allez, un petit récap de la recette :

– 375 g de farine

– 12g de sel (2 c à c arases)

– 2 c à c arases de levure de boulanger sèche

– 300 ml (= 300g) d’eau tiède

1. Mélanger farine + sel dans un saladier et eau + levure dans une tasse ou un bol et laisser la levure se dissoudre quelques instants.

2. Tout mélanger dans le saladier, recouvrir d’un torchon humide et laisser lever au chaud environ 1h 30 : la pâte double de volume

3. 10 mn avant la fin des 1h 30, préchauffer le four à 240°C, avec un plat garni d’eau dans le bas.

4. Avec 2 cuillères à soupe (une pour prendre la pâte, l’autre pour racler la cuillère quand on rempli le moule), remplir tous les moules (12 sur ma plaque)

5. avec des ciseaux faire deux coupures perpendiculaires sur chaque pain et les asperger d’eau froide avec un pulvérisateur/brumisateur à huile (ou autre).

Le résultat est génial, de l’avis général le meilleur pain que j’ai fait! Et sans prise de tête avec cette recette simplissime!

4 réflexions sur « B(r)aguettes magiques »

  1. Ouais ben , mm si tu dis qu’elle est facile, t’es trop forte d’y arriver:)
    j’aurais bien aimé voir les pains, ça me tente………

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *