Robe d’été

Elle a un haut qui lui va très bien (à mon goût), alors à notre virée traditionnelle au magasin de tissus, elle en a choisi un pour une robe sur le modèle de ce haut. On a pris le reste du rouleau (1,40m), pour une robe et un autre haut, avec un empiècement contrasté.

J’ai repatroné le haut en robe (très facile), et réfléchi, réfléchi, réfléchi (en vacances mon cerveau tourne au ralenti) à comment avoir de belles finitions au col et aux emmanchures  et ça a bien bloqué mon processus créatif. Les emmanchures de son haut sont bordées d’un biais apparent, mais il est d’une seule couleur et je n’avais pas envie d’une bordure contrastante sur une partie des emmanchures.

Et une après-midi, je me suis lancée : on sortait le soir et j’avais envie qu’elle porte sa nouvelle robe à cette occasion. Comme d’hab, clic clic sur les photos pour les agrandir.zoom sur l’encolure et les emmanchures, que j’ai cousues et retournées (l’empiècement est doublé avec le même tissu). Du coup, le bas froncé de la robe n’est pas pris en sandwich, mais ça ne se voit pas et ça reste très propre.Maintenant il fut que je finisse le dos, que j’ai coupé en même temps. Dommage, car j’aurais rétréci l’encolure…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *