Défi du 23 conjurer le sort : un sac en cuir

Voici un projet commencé il y a bien longtemps. Je l’avais presque oublié, jusqu’à ce que sa destinataire m’en reparle. Je l’avais laissé de côté car ma grosse-mac-qui-coud-si-bien-le-cuir était déréglée et que je ne savais pas la régler (problème résolu depuis).

On était parties sur un sac comme celui-ci, mais couleurs taupe et noir. Après bien des tergiversations avec sa sœur et sa mère, le nombre d’anses, la distribution des couleurs, le tissu pour la doublure, etc. ont été validés. Et puis cette stupide panne qui m’a coupée dans mon élan et la procrastination ont eu raison du projet, alors que toutes les pièces en cuir étaient coupées, les côtés avec poches finis, la poche zippée du dos terminée aussi. Comme pour chaque projet important, je stresse à fond et je procrastine encore plus à fond (alors que quand j’ai commencé, j’étais hyper motivée et bien déterminée à le finir au plus vite). Bref, il ne manquait que quelques heures de travail pour venir à bout de ce projet et c’est chose faite aujourd’hui.

Il est officiellement fini depuis ce matin, juste bien pour mon défi du 23. Ce défi, comme son nom l’indique, a pour but de conjurer le sort. L’idée est de faire quelque chose (pour soi-même, pour une personne chère) qui mette du baume au cœur, neutralise les mauvaises ondes, exfiltre le vague à l’âme, bref, qui soit fait avec plaisir et avec son cœur. Une création-pansement, en quelque sorte.

C’est un sac en cuir, donc, taupe et noir. Avec une forme un peu bowling (choix de la destinataire). Avec 2 anses de 60 cm (choix de sœur + mère), attachées au sac par des rectangles noirs.Sur chaque côté, il y a une poche, fermée par une pression magnétique.L’intérieur de chaque poche est composé de doublure (noire), et la partie noire, légèrement triangulaire en haut, a une parementure en cuir dans laquelle est insérée la pression magnétique.De face et de dos (on a l’impression qu’un côté est plus haut que l’autre, alors qu’ils sont rigoureusement identiques) J’ai testé une autre manière de border le zip, qui le rend plus discret (je l’ai vu sur un autre sac et je trouvais ça pas mal). Le petit cœur sous le zip a été appliqué pour cacher une éraflure que je n’avais pas vue quand j’ai coupé. Mais ça me plaît beaucoup, et je pense même le rajouter à chaque fois sur mes prochains sacs.Le sac est bien évidemment entièrement doublé. J’ai d’abord cousu la doublure au zip avant de coudre le cuir au zip. Il y a une poche zippée d’un côté (toujours avec la super technique expliquée par Sacôtin), et une poche passepoilée appliquée et divisée en 2 de l’autre côté.Le rectangle cuir +doublure du corps du sac est assemblé aux 2 côtés cuir+doublure. Pour une belle finition, j’ai cousu à la main une bande de 5 cm de large sur le tour.J’espère qu’il plaira à sa destinataire (elle pense que je ne l’ai toujours pas fini), à qui nous l’offrirons tous ensemble jeudi…

❤💞 depuis toujours et pour toujours.

5 réflexions sur « Défi du 23 conjurer le sort : un sac en cuir »

  1. Je suis impressionnée par la qualité de ton travail. Et je me reconnais dans la procrastination/peur de l’échec que tu as su surmonter avec brio.

  2. Et bien, quel sac, ce n’est pas de la pacotille. C’est impressionnant!!! j’aurai peur de coudre une telle épaisseur avec ma machine! mais le résultat est très chouette et a l’air très solide! Bravo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *