We collectif part 1 : un jean sur-mesure (ou presque)

Le we dernier a été collectivement productif, nous avions toutes un projet à réaliser.

Mon projet était de coudre un jeans sur-mesure, en reprenant le patron d’un jean qui lui va bien.

Après avoir repris le patron et comparé avec celui du livre Casual wear homme de Christelle Beneytou., je me suis aperçue que le 46 bermuda correspond à la taille 54 du jean que je devais copier.

Avec quelques altérations bien sûr : jambe gauche raccourcie de 2 cm sous la fourche, jambes allongées de 5 cm, bascule de fourche de 5 cm (que j’aurais dû faire en plusieurs fois), rétrécissement des jambes, descente de la taille devant de 4 cm pour qu’elle lui arrive sous le ventre.

Après un essai rapide pour valider la taille et les modifications, j’ai coupé dans un jean un peu élastane.

La doublure des poches est coupée dans une chute du coton fin et doux de la première robe cousue main pour sa fille. J’ai un peu changé le patron de la poche, mais gardé la parementure du bord de la poche.

J’ai aussi changé la manière de coudre la braguette (méthode facile).

Puis une rapide couture à longs points des jambes pour voir le tombé.

Une fois le tombé validé, j’ai cousu le reste comme d’habitude. La seule modif demandée par l’intéressé a été 2 passants de plus au dos, pour que la ceinture du jeans reste bien en place une fois l’autre ceinture serrée.

Et voilà!

Il trouve la profondeur des poches parfaite. 🙂

Par contre je n’avais pas vu ces petits plis disgracieux sous les fesses. Si quelqu’un a une solution pour les faire disparaître…

Les passants supplémentaires sont un vrai plus (je DÉTESTE coudre le passants, c’est bien par amour que je lui ai fait).

En conditions réelles le lendemain

Pendant ce temps, une petite fille réalisait son projet du we : caresser et chouchouter une mignonne petite chienne.

Ah, et heureux concours de circonstances, l’aiguille de ma mac a cassé dans mon doigt, mais dans les couches de la peau, donc je n’ai aucun mal.

6 réflexions sur « We collectif part 1 : un jean sur-mesure (ou presque) »

  1. Je rajoute toujours au moins deux passants, c’est tellement plus confortable même si c’est la galère à coudre… Ce pantalon est bien beau, c’est de la belle ouvrage! (mais le doigt, ouch!)

    1. Ah, tu avais déjà compris le truc! 🙂
      En fait ça ne prend pas tant de temps que ça, c’est juste que c’est ce que j’aime le moins faire sur un pantalon… Mais le résultat est tellement mieux!

Répondre à astéroïde Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *