Défi du 23 conjurer le sort : un petit panier au crochet

Comme aujourd’hui et un jour de boulot et que je suis rentrée complètement crevée, j’ai fini un petit panier au crochet, commencé il y a bien 2 semaines.

J’aime bien ce point, qui fait comme du jersey endroit.

<3 depuis toujours et pour toujours

Maintenant je me dis que j’aurais pu finir par un rang au point écrevisse….

Défi du 23 conjurer le sort : des cœurs et autres petites choses

Ce 23 j’ai fait diverses petites choses, commencées après minuit…

Déjà ce que je projetais de faire, un tawacœur pour une personne chère à mon cœur rencontrée un des pires jours de nos vies. Aussitôt se sont noués les liens du cœur. Ensuite avec sa famille proche, une extension de la nôtre maintenant.

Un couleur pour chacune

Et puis un truc (dont je ne connais plus le nom) pour sortir les plats du four sans se brûler. Un modèle repris d’un cadeau qu’une amie m’avait fait il y a bien longtemps. Plus qu’à faire les maniques…

Les faces sont en coton teint (récup), avec 2 couches de laine bouillie à l’intérieur (chutes d’un manteau). À tester pour voir si c’est bien isolant.

Et puis hier soir et cette nuit j’ai fait quelques charlottes à pots de yaourts et de crèmes.

Tissu du dessus : coton enduit Mondial Tissu, doublé de coton (récup).

Finalement c’est pas si mal pour un 23…

<3 depuis toujours et pour toujours.

Défi du 23 conjurer le sort : un tawashi

À la base j’avais un projet beaucoup plus ambitieux : coudre un sac pour une amie ou ma robe Chaïma de Couturette, (décalquée), mais l’énergie m’a fait défaut. Je me suis contentée de crocheter mon nouveau modèle préféré de tawashi.

Avec nos 2 couleurs préférées, et par coïncidence elles sont complémentaires. Mon cœur entouré du tien, parce que c’est comme ça que je le ressens.

Sur un de mes magnifiques porte-fil

<3 depuis toujours et pour toujours

Défi du 23 conjurer le sort : nos cœurs et tes étoiles

3 ans, 3 putains d’années. Le temps passe à la fois si lentement et si vite…

Mon défi d’aujourd’hui est bien sûr pour toi. Nos cœurs où l’on te sent tellement plus depuis 3 ans et une étoile pour chacun de nous, celle que l’on sent veiller sur nous

<3 depuis toujours et pour toujours

En les accrochant, je me suis rendu compte que d’autres étoiles et d’autres cœurs avaient été accrochés. Certains que je connais et d’autres non…

Tawashis, le retour

Dernièrement, j’ai eu quelques commandes de tawashis. Et j’ai découvert de nouveaux modèles, que j’ai adaptés au rendu que je voulais.

Toujours au crochet, et toujours en acrylique. Un moyen sympa de passer les chutes de fil ou les pelotes qui boulochent au premier essayage.

Tout d’abord des cœurs. j’adore les cœurs et j’en ai trouvé un que j’ai adoré au premier coup d’œil, sur cette page.

J’en ai fait des rouges, des oranges, un rose, un vert. mais il j’ai oublié de prendre des photos de tous, la lose…

crocheté en suivant la grille, sauf le dernier rang, pur lequel j’ai préféré faire des picots.
modifié : pas de bouboules et adapté pour qu’il soit plus petit

Et puis aussi des chats. Des gris, un beige, un brun, un noir.

Une plume de paon. J’en ai vu plusieurs, et j’ai testé.

Des tranches de pastèque (parmi mes chouchous). Les couleurs sont bien plus belles en vrai.

Et des cupcakes! Adaptés du patron de Drop design. Celui-ci à l’attache en bas et est donc pendu la tête en bas, mais l’autre l’a près de la cerise.

Et pour finir, un Totoro 🙂

Défi du 23 conjurer le sort : un tapis au crochet

Pour ce 23, j’ai un peu triché. J’ai coupé une robe et un haut, mais je ne sais pas si j’aurai le temps d’en coudre un aujourd’hui, aussi j’ai assuré en terminant un projet commencé depuis un bail : j’ai rentré les (quelques) fils d’un tapis que j’avais crocheté pour tester un point que j’adore, fait de pop corn (pop corns?).

Et hop, un nouveau tapis pour ma petite salle-de-bain.<3 depuis toujours et pour toujours

Notre voisin Totoro

Elle avait à peine son bonnet panda sur la tête qu’elle voulait déjà un bonnet Totoro (« parce qu’il est trop mignon maman »).

Bon ben j’avais les fils de la bonne couleur, plein plein d’images sur internet, me restait plus qu’à…

Malgré ce que je pensais (j’avais déjà les explications pour le fond du bonnet), ça n’a pas été tout seul quand même, hein. Parce que d’abord j’ai dû presque tout défaire pour refaire (on aurait cru une toque), et qu’ensuite j’ai fait la même erreur que pour le panda = faire les oreilles de chaque côté exactement. Fatale erreur, plus devant c’était bien mieux. Du coup je me suis retrouvée avec un Totoro ogm, à 2 paires d’oreilles (dont une au bon endroit, heureusement…). Et les oreilles, il a fallu tâtonner pour les faire, toujours avec une image comme modèle.bonnet totoro 1

Et puis ensuite, il a fallu lui faire des yeux et un nez. Des yeux de la bonne taille,tout comme le nez (2 nez crochetés avant de trouver celui qui convenait le mieux). Et il a fallu encore coudre tout ça aux bons endroits, et lui broder des moustaches. Mais les moustaches, c’était la petite promenade de santé par rapport au reste (1 moustache défaite une fois, pour rester dans le ton…) (et le thon c’est bon).bonnet totoro3bonnet totoro4bonnet totoro5bonnet totoro2Ah, et j’allais oublier le meilleur, après toutes ces péripéties pour faire un Totoro le plus ressemblant possible : la moitié des quelques personnes qui m’ont vue faire les finitions pensaient que c’était un lapin crétin (mais à leur décharge ils ne connaissaient pas Totoro).

A peine elle l’avait sur la tête qu’elle me réclamait un bonnet Pikachu…

Bonnet panda

Depuis décembre que ma petite chérie me réclamait un bonnet panda…

Tout d’abord, pas le temps (cadeaux de Noël en préparation), puis pas de laine blanche. Je lui ai bien proposé un bonnet koala, mais elle voulait absolument un panda.

Commencé hier soir (mais trop grand, mon modèle dormait à poings fermés) et fini cette après-midi après moult décrochetages, déplacement des oreilles, etc, , le voilà enfin son panda!bonnet panda3bonnet panda 4bonnet panda 2bonnet panda 1Je dois avouer que c’était assez étrange de la voir dans la maison avec ce bonnet sur la tête tout le reste de la journée 🙂

Fil Royal (acrylique), crocheté en double, crochet 6. Patron perso.

Sac et pochette

J’avais 2 petits cadeaux à faire. Un dont j’avais une idée très précise, et un autre que j’ai trouvé en farfouillant sur le net.

Je l’ai trouvé dans les tutos des grannymaniaques, la pochette de Vendula Maderska, explications traduites en français par Lilly Chouquette.

Ma version de cette pochette, arc-en-ciel. Doublée en noir pour que tout ce qui rentre dedans ne se sauve pas.

pochette-entier.jpg

pochette-gros-plan.jpg

pochette-fond.jpg

J’avais une idée très précises de mon 2e cadeau, mais j’ai quand même cogité jusqu’au dernier moment.

En simili cuire MT, polaire et laine acrylique.

Tour des yeux en laine ou pas? (technique vue chez Koke : le site Koke design, sa page FB : koke aleksandra)

sac-chat-essai1.jpg

sac-chat-essai2.jpg

Finalement ça sera la laine servira juste pour les moustaches.

sac-chat-entier.jpg

sac-chat-gros-plan.jpg

Paint.net est mon nouvel ami :-)

sac-chat-montage4okok.jpg

Le premier d’une petite collec je pense, j’ai déjà du simili violet qui piaffe d’impatience, tout comme ma fillette.

Le truc super :  le simili, que j’avais depuis quelques temps, était tout froissé. Un petit tour sur le net plus tard, je l’ai repassé sur l’envers avec une pattemouille, à fer chaud. C’est très très efficace!

Tawashis un jour, tawashis toujours

Encore et encore et encore, surtout avec de la laine en double ou de la grosse laine.
Mon modèle préféré depuis que je l’ai vu : le sunny spread d’Ellen Gormley, traduit en français par Marjorie Barry-Vila (pdf) et mis en diagramme chez les grannymaniaques par la  Marmotte.

Ma collec : celui-ci fait en plusieurs exemplaires pour finir ma laine et pour offrir (je suis très prosélyte avec les tawashis).

la mini collec pour la vaisselle et autres. celui du milieu est un essai, j’aime bien la forme que ça lui fait.

un autre essai perso avec la technique des brides en relief

Et puis j’avais acheté de la laine (toujours acrylique) au marché il y a quelques années, à un prix défiant toute concurrence. Seul hic : il n’y avait que 3 pelotes de 100g, et à peine arrivée chez moi elle ne me plaisait plus autant.

Pas grave, je l’ai gardée en espérant avoir un projet qui lui conviendrait un jour… Avec 1 pelote, je peux faire ces 3 tawashis. J’aime bien celui du milieu; je suis allée jusqu’au bout de la pelote, je lui trouve la forme d’un coquillage. Celui de droite est humide, car utilisé avant la photo. Aussi efficace que les autres.

J’en fais encore, ça me délasse 🙂   Et pendant ce temps, mon gilet granny manadala attend  la fin de ses manches..