Défi du 23 conjurer le sort : un tapis au crochet

Pour ce 23, j’ai un peu triché. J’ai coupé une robe et un haut, mais je ne sais pas si j’aurai le temps d’en coudre un aujourd’hui, aussi j’ai assuré en terminant un projet commencé depuis un bail : j’ai rentré les (quelques) fils d’un tapis que j’avais crocheté pour tester un point que j’adore, fait de pop corn (pop corns?).

Et hop, un nouveau tapis pour ma petite salle-de-bain.<3 depuis toujours et pour toujours

Défi du 23 conjurer le sort : un pantalon sur-mesure

Aujourd’hui c’est un 23 un peu particulier : 2 ans 1/2, 913 jours, 24 fois plus d’heures, ….

Aujourd’hui mon téléphone m’a lâchée (du moins le clavier, donc plus moyen de faire quoi que ce soit) (et je n’ai pas pensé à le faire à la voix). Heureusement nous étions invités à manger et mon fils m’a mis un autre clavier.

Donc aujourd’hui je poste vite fait en rentrant, avant l’heure fatidique, un pantalon que j’ai patroné et déjà fait. Celui-ci est la dernière mouture, celui qui lui va le mieux (bonne taille et bonne longueur). Fait avec amour pour elle.

Les patrons posés sur 3 m de jean extensible commandé je ne sais plus où (tissu.net peut-être) : un tout simple à porter sous une tunique, et un nouveau jean pour mon mari)Et voilà le premier pantalon, fini juste avant de partir manger chez eux.<3 depuis toujours et pour toujours.

Défi du 23 conjurer le sort : un coussin qui va bien sur mon nouveau canapé

Mais qu’est-ce qui t’a pris, mais qu’est-ce qui t’a pris de faire ça… Voilà ce que je me répétais en boucle depuis que j’avais commencé ce chantier de ouf.

Et puis hier, j’en ai entrevu la fin. J’ai presque fini les derniers accoudoirs (dernières coutures ce matin!!!) Pile poil pour mon défi du 23. Pour faire bonne mesure, j’ai aussi cousu une nouvelle housse pour un de mes coussins. Une couture bonbon en fait, que je me réservais comme une douceur pour la fin de ce chantier.

C’était extrêmement long, il m’a fallu découdre chaque coussin et accoudoir, couper les patrons de toutes les pièces (innombrables), assembler en doublant tout avec les pièces d’origine pour garder plus de rigidité et tout coudre (au moins 2 heures rien que pour la couture d’un coussin et il y en a 10 + 6 accoudoirs).

L’inconvénient majeur de ce système est donc la lenteur d’exécution, mais ses avantages, c’est que j’ai pu rajouter des zips aux coussins d’assise pour une déhoussage et rehoussage plus facile et que les finitions sont nickel.

Place aux photos! Le fauteuil de mon amoureuxLe canapé 2 placesmon canapé 3 placesavec mes beaux coussins. Celui que j’ai fait ce matin est celui à fleurs. Avec un zip derrière selon le super tuto de Lucie.Cerise sur le gâteau, mon chéri a enfin coupé la planche que je lui demandais pour mettre sous les coussins du grand canapé et il n’aurait pu mieux choisir : il a coupé le plancher de la mezzanine qu’il avait fabriquée quand nous nous sommes rencontrés, pour faire mon atelier en-dessous. Ça a fait 30 ans cette année donc…. (en dessous il y avait un = et un cœur)vue d’ensemble. Nous en avons profité pour faire un tour sur le bon coin et nous acheter une nouvelle table basse 🙂Je suis très heureuse d’être arrivée au bout de ce projet (et je me suis bien promis de ne jamais recommencer), et aussi très fière de mon travail.

Comme j’ai teint le tissu, la couleur n’est pas uniforme partout, et il y a même des endroits très chmirés, mais comme j’ai eu tout juste de tissu, j’ai essayé de les placer à des endroits où ils ne se voient pas trop.Autre très gros inconvénient que nous avons chez nous, c’est cette petite chienne qui adore se rouler dans les merdes de renard et qui revient crasseuse et puante. Aussi, j’ai fait des jetés de canapés pour protéger un peu…

et avec mon plaid préféré (de ma très chère Viou), qui ne quitte jamais mon beau canapéJe sais, c’est un peu moche, mais pour l’instant c’est la meilleure solution que je vois, quoique des petites couettes seraient aussi pas mal (parce que vraiment elle salit ce qu’elle touche et elle pue) (et elle n’a pas de préférence, elle se couche partout).Pendant ce chantier, j’ai eu un petit bonus, faire un bac à déchet pour ma surjeteuse (qui a quand même 14 ans). C’est simple comme bonjour mais je n’y avais jamais pensé : une boîte de petits cigares (horriblement malodorants)<3 depuis toujours et pour toujours.

PS. J’allais oublier : 31,5 m de tissus en moins!!! Si c’est pas du magnifique déstockage….

Défi du 23 conjurer le sort : un short

Pour ce 23, le 29e, j’avais décidé de coudre un jean à mon mari pour conjurer le sort. Mais j’ai eu un contretemps de tissu pas lavé, alors je me suis rabattue sur mon plan B : un short pour ma fille.

Un énième short… Oui mais voilà, elle n’en a aucun ici et il me restait ce tissu qu’elle avait choisi pour que je lui en couse un. Et hop, un coupon en moins!Mon système pour charger mes photos est un peu compliqué : je me les envoie en mail de mon tel (quelque chose ne fonctionne pas pour les charger directement du tel sur l’ordi) et j’ai une connexion très capricieuse.

Donc je poste cet article petit à petit, au fur et à mesure que je les reçois…

Pour l’instant je n’ai pas de photo portée, mais j’ai cadré le short entre la mac avec laquelle je l’ai cousu, offerte par Yoyo et Yaya et le porte-fil qui a porté mon fil, fait pas mon Toto chéri.

<3 depuis toujours et pour toujours

25.04 photos du short porté!

Défi du 23 : conjurer le sort

Ce défi, comme son nom l’indique, a pour but de conjurer le sort. L’idée est de faire quelque chose (pour soi-même, pour une personne chère) qui mette du baume au cœur, neutralise les mauvaises ondes, exfiltre le vague à l’âme, bref, qui soit fait avec plaisir et avec son cœur. Une création-pansement, en quelque sorte.

Je lance ce défi sur un coup de tête, parce qu’aujourd’hui j’ai réalisé que je pouvais (dois?) combattre la tristesse et l’abattement qui m’étreignent immanquablement à cette putain de date. J’aime à penser que c’est lui qui m’a soufflé cette idée.

C’est un défi pour moi bien sûr, mais aussi pour celles qui  en auront envie.  S’il vous tente, faites-vous connaître en commentaire ou par mail

Ce 23 c’est une pochette pour téléphone portable que j’ai réalisée dans un simili doré brillant (MT).La doublure, dans le tissu utilisé pour faire le cartable de CP de ma fille il y a presque 9 ans (9 ans!!!). Avec de la ouatine entre les épaisseurs pour un effet plus gonflant.

C’était pour un cadeau, la destinataire était ravie, youpi!