Cadeaux d’anniv : ensemble de petit cuisinier et lingettes lavables avec pochons

Pour les 2 derniers anniv que nous avions à fêter, j’ai eu envie de faire de faire des ensembles zéro déchet, dans la mesure du possible.

Pour notre Deuxans, un ensemble de cuisinier. Je n’ai pas ce jeune homme sous la main, aussi il m’était difficile de faire du sur-mesure. J’ai été ravie de trouver des tutos sur le net, notamment celui de Laisse Luciefer, vraiment super.

J’ai choisi une chute de tissu de mon stock, et j’adore le rendu. J’ai centré le tablier sur l’ourson et fait en sorte que le cœur soit entier. Dans la bande qui me restait sur le côté, j’ai coupé les 2 maniques. Et puis j’ai eu envie de compléter avec 2 torchons de vaisselle (coupés dans un torchon) et 2 tawashis (il n’est jamais trop tôt pour s’y mettre).

Le matelassage des maniques suit les dessins. Les 2 tawashis sont petits et crochetés en une seule épaisseur pour être plus souples pour ses petites mains.

Deuxième cadeau, des lingettes lavables et leur pochon, + un sac à lingettes sales (qui m’a aussi servi d’emballage cadeau).

Étape 1 : couper les lingettes : une face dans une chute de velours éponge, l’autre face dans de la flanelle de coton. Vive le cutter rotatif!

Étape 2 : piquer à la chaîne, sur une diagonale de chaque lingette, pour solidariser les 2 épaisseur.

Étape 3 : surjeter les 4 côtés de chaque lingette

Étape 4 : rentrer les fils. Et voilà!

Le pochon est une boîte en tissu qu’on peut fermer par des chaînettes passées dans une coulisse.

Pour la pochette de lavage, j’ai coupé dans un gilet qui devait partir à la poubelle et que j’ai récupéré.

Tuto de pochette

Comme je le disais, le we dernier a été celui des défis couture. Pour moi même bien sûr, mais aussi pour ma jeune padawane qui a réalisé un sac de piscine, 3 pochettes et des tawashis, rien que ça!

Pour qu’elle puisse refaire des pochettes-trousses chez elle, j’ai pris quelques photos et réalisé un tuto à son attention particulière.

Noël : une cape de portage

De jeunes parents m’ont passé commande pour leur enfant, qu’ils portent en écharpe. La maman m’a envoyé le lien vers le tuto très bien fait de Fée main, mais il y avait comme un problème : leur enfant est plus grand et l’amplitude d’un pied à l’autre est de 96 cm.

Après moultes recherches sur les internet et une cogitation intense (j’ai douté jusqu’à la fin), j’ai adapté le patron. La capuche a été agrandie, le patron est devenu trapèze (1,20 m en bas), j’ai mis un bord côte dans le bas pour un meilleur fronçage, un autre entre la capuche et le corps de la cape pour froncer la capuche, et cousu le cordon de serrage au milieu du bas de la cape.

Elle va très bien, mais je trouve la poche un peu trop basse.

Tissu sofshell doublé polaire et mercerie de Tissus des Ursules.

Postavrac

Je suis (du verbe suivre) la spécialiste de ce genre d’articles : Terpsi.

J’ai cousu plusieurs petites choses, dont certaines ne sont pas encore prises en photo…         clic sur les photos pour les agrandir.

Déjà, pour ma fillechérie, un haut et des culottes. Elle voulait aussi des shorts, mais je me suis laissée distraire…   Le haut, classique depuis quelques années. C’est un mix de plusieurs tutos que j’ai arrangés à ma sauce et j’ai adapté à sa taille. Le prochain aura des emmanchures moins larges et moins hautes. Tissu du marché d’il y a très longtemps.Et puis elle m’a aussi demandé des culottes sur le modèle d’une qu’elle avait. J’ai repris le patron comme j’ai pu et adapté. Elles lui vont bien et elle les aime (et je peux lui en faire d’autres dans des chutes). Chute de tissu acheté en vacances, (dans lequel j’avais fait une tunique) et tissu rouge acheté en vacances. Les élastiques viennent des Coupons d’Inès à Troyes.J’en ferai peut-être une pour le défi du 23, ou autre chose (j’ai une robe à terminer).

Et puis pour un petit coco, un ensemble pour la rentrée. Les patrons sont tirés d’un Ottobre enfants, taille 74. Le tout dans des chutes. J’aime beaucoup le pantalon, rapide et facile à faire et à vivre (et trop mignon).taille élastiquée et petite étiquette pour reconnaître le dosen situationLe sweat a été coupé dans une chute de chute. J’avais agrandi l’encolure (ridiculement petite), mais ce jeune homme ayant une « grosse » tête, il a fallu ruser pour adapter un nouvel agrandissement alors que le vêtement était fini. Je suis bien contente d’avoir pensé à mettre un zip, c’est vite fait et pratique à ouvrir et fermer.Pas de photo porté, il fait beaucoup trop chaud pour ça! (on a juste testé l’encolure, et heureusement!).

Sinon j’ai fini une chemisette pour mon mari, et un haut en tout point similaire à cette robe, avec une longueur sous les fesses… Et puis aussi des sacs à main.

Dernières coutures de mars

In extremis! Pour Pâques, plutôt qu’offrir des chocolats, je préférais faire quelques petites choses pour les enfants qui vont chercher les œufs dans le jardin. Il faut dire qu’ils vont quand même trouver beaucoup, beaucoup,  beaucoup de chocolats et bonbons divers.

Aussi j’ai demandé l’avis de leurs parents, qui m’ont bien aidée.

Pour un jeune homme de 7 ans et quelques, une trousse de toilette de grand.Pour sa jeune sœur de 2 ans 1/2, des pochettes, pour qu’elle arrête d’emprunter celles de sa maman. Doré me paraissait la teinte appropriée, et j’en rajouterai une petite faite depuis longtemps.

et puis j’avais tellement envie de lui faire une serviette élastiquée de grande que je n’ai pas résisté….

C’est en même temps ma participation à 50 nuances de jaune contre l’endométriose, initié par Chez machine pattern.  Les cousettes de celles et ceux qui cousent, brodent, tricotent etc et qui ont un compte instagram sont à retrouver sur cinquantenuancesdejaunecontrelendometriose, jecoudscontrelendometriose, chez sewingjess qui témoigne de ce qu’est l’endométriose (ainsi que d’autres).

Et puis pour le plus petit, de presque un an qui mange tout seul avec ses doigts, des bavoirs grand format, dont un jaune (spéciale dédicace à sa maman). Je suis partie du patron du grand bavoir de Vanessa Pouzet, que j’ai un peu allongé, à la taille de la serviette de toilette que j’avais achetée pour ce projet. J’ai pu couper les 3 bavoirs dans la même serviette (50×70 cm il me semble), dont j’ai décousu les ourlets pour gagner un maximum de hauteur.

Le tissu jaune vient de je ne sais plus où (sûrement du marché, il y a très très longtemps). Le rouge est une chute d’un drap acheté pour des projets couture.Le bleu à fruits a été coupé dans une chute d’un tissu du marché.

L’envers, donc, est coupé dans une serviette bien épaisse.Comme je ne coudrai pas aujourd’hui, j’en profite pour faire mon bilan mensuel pour le défi réduis ton stock sur T&N

Score début Mars : -10

Entrées en stock : + 8.5

Sorties du stock : -19

Points bonus : -1

Total fin du mois : -21.5 (youpi!)

détail des réalisations : 3 serviettes élastiquées, 1 sac en nubuck et 1 en simili, 1 arum, 5 leggings Avery, 4 taies pour oreiller ergonomique et rectangle, 2 caleçons homme, 1 t-sh manches longues Agnès, 1 robe, 1 petite pochette en cuir + 2 en simili, 1 trousse de toilette en simili, 1 jupe, 3 bavoirs.

J’aime beaucoup participer à ce défi, ça me permet de faire le point à la fin de chaque mois. Parce que là, j’aurais dit que j’ai cousu mollement de petites choses alors qu’en fait j’ai été très prolifique. (et mon stock diminue quand même, mine de rien).

Joyeuses fêtes de Pâques à tous!

Dernier déstockage de 2017 III

Pour de jeunes parents, des cadeaux de Noël « utiles ».

Des protèges-carnets de santé. Les couleurs sont bien plus éclatantes que sur les photos (prises le soir). D’après 2 tutos trouvés sur Pinterest (il faut que je retrouve les liens)

pour un bébé de 2017, un petit air de fête

Pour une bébette de 18 mois et son frère super héros (j’étais bien contente d’avoir ce super bleu dans mon stock)Les rabats sont doubles, pour pouvoir y glisser ordonnances et autres papiers.

et un petit gilet tricoté au point de blé et en top-down pour le bébé. Patron maison. Fil acrylique Zeeman et boutons d’une brocante.Toujours pour les parents du dernier bébé, des lingettes lavables et une petite pochette pour les ranger (tuto chez Pikebou). Un côté flanelle de coton, un côté polaire, pour bien étaler le liniment oléocalcaire. 25 lingettes de 10×8 cm, pour pouvoir voir venir. J’adore cette pochette facile et rapide à coudre

Pochette à lecteur de glycémie

Une de mes collègues m’a demandé une petite pochette pour ranger son lecteur de glycémie, avec une poche intégrée pour ses languettes. On a discuté ensemble de ce qu’elle voulait et des dimensions, et voilà le résultatJe l’ai cousue à l’arrache, avec du fil gris qui était sur ma mac (mais je trouve que ça va bien avec le rose). Pour la poche intérieure, j’ai quand même mis une canette de fil rose pour que ça reste discret sur le dos de la pochette.

Résultat, sa destinataire en est très contente, elle la trouve de dimensions parfaite pour ranger son petit matos et très pratique d’usage. Faut que j’essaie d’en refaire une en cuir, et une doublée. Celle-ci est très basique mais je voulais qu’elle l’ait le lendemain.

Déstockage de décembre et janvier : princesse et super héros

J’avais prévu de participer au déstockage de décembre, mais la fucking étoile noire a visé un des magnifiques astéroïdes de ma constellation et a créé un trou noir, un bouleversement majeur dans la Force.

Me revoici donc, toujours un peu en retard, mais là tout de même. En route pour le défi déstockage de Mathilde.

Déstockage de décembre, une robe de la reine des Neiges pour une petite princesse de 4 ans qui avait hyper flashé sur la robe verte d’Anna. Après une recherche minutieuse dans mes tissus, j’ai trouvé ce que je voulais et en plus, tout tenais dans mes coupons! J’avais même la peinture pour tissus, peinture en gel achetée « au cas ou ». Il y a de nombreux tutos sur le net et je m’en suis inspirée (un peu comme une certaine « créatrice » qui a puisé son inspiration par-ci par-là) (en vrai je me suis inspirée de pas mal de tutos différents, en français et en anglais).

La maman de la princesse m’ayant donné ses mensurations, j’ai donc pu patroner à la bonne taille.

Tout d’abord, la peinture, faite à main levée car les pochoir me paraissait trop trop ianch à faire et à appliquer. J’ai tout mesuré pour que les motifs correspondent le plus possible horizontalement. Pour le corsage, j’avais commencé en pochoir et terminé à la main. Et j’ai mis une bonne couche de cette peinture gel super galère à appliquer. Ca m’a pris quelques heures quand même…7 11Pas de photos du montage de la robe. je voyais à peu près comment procéder, mais par exemple, pour poser le biais doré en haut du corsage j’ai été frustrée : je pouvais faire une belle pointe au milieu, mais ça aurait mordu sur la peinture, faite un peu trop haut… Les manches sont juste zig-zaguées sur l’ourlet, ce qui crée un petit mouvement, et élastiquées pour bien rester en place sur les épaules ou sur le haut des bras.1298Et voilà la princesse!3b2bla robe est fermée par une fe sur le côté, pour un enfilage aisé et aussi pour ne pas dénaturer la broderie du dos.4b5bBeaucoup beaucoup d’heures de travail, mais elle l’adore. Premier truc que j’ai fait quand j’ai fini la robe, c’est chanter : Libérééée, délivréééée…

Pour le déstockage de janvier, un sweat pour un super héros de 5 ans, qui est en plus un vrai artiste. Patron Lalala enfants taille 120, jersey moletoné du marché. Avec la police Pauls super font il me semble, mais que j’ai redessinée pour que le M soit symétrique.412Bravo super M!

cadeaux

Quelques cadeaux de Noël (les seuls pris en photo, tous les autres ont été offerts sans que je pense à les prendre, damned). Des porte-monnaie en cuir : toutes les filles ont eu un chat, les gars un chat sans oreilles et sans babines, sauf celui-ci qui est rugbyman, et le stripe study shawl.cadeau nono14 c cadeau nono14 b cadeau nono14Cuirs de chez Sockcuir, pressions Kam.

Et pour une petite bébette, qui a quand même plus de 6 mois maintenant, quelques bavoirs de Vanessa Pouzet et un béguin zoreilles adapté de celui de Mu et cie.bavoirs 1J’ai rebrodé le col et le décolleté de la robe pour solidariser le coton à l’éponge sur le grand bavoir.bavoirs 2bbéguinPour les bavoirs, une serviette éponge et tissu MT, pour le béguin, polaire du marché de ma collec.

Essai réussi!

Ma fille a récupéré une robe  dont je trouvais la coupe parfaite sur elle,en plus d’être parfaire pour l’été : légère et cintrée sans l’être. Cette robe m’a tellement plus que j’ai très vite fait le patron et modifié ce qui devait l’être. Je l’ai cousue dans la foulée, dans un jersey type la marque au crocodile. 124567Oui je sais, ça fait beaucoup de photos. Je n’ai pas pu choisir…

Je lui refais petit à petit sa garde-robe, en faisant divers patrons, et j’adore ça.