2e tunique

Je préfère celle-ci, d’après un Fait Main de juillet 03.
Oui on voit l’élastique, je veux d’abord l’essayer sur la miss avant de le couper.
Je l’ai faite plus trapèze que le modèle, qui était droit, et rallongée. Je ferai l’ourlet après essayage aussi.


Les couleurs ne rendent pas du tout comme en réalité : normalement il y a des fleurs bleues, des bleues-vertes et les feuilles et tiges sont vert anis et vertes, ce qui fait un très beau contraste avec le fond un peu plus clair que bleu marine.
J’adore ce tissu, là encore acheté il y a longtemps.
Je vais sûrement lui faire un patalon ou pantacourt pour aller avec.

Ensemble d’été

Le dernier ensemble que j’ai fait : un débardeur et un pantalon en lycra*, d’un confort total.
Oui c’est brun, non c’est pas pour moi :-).


PS. L’encolure et les emmanchures sont simplement ourlées : je crante un peu les arrondis, je replie le tissu une fois et je pique avec un point élastique.

PPS. Nadine et mamie Fanfan : quand vous laissez un com, pour que votre nom se mette en lien, sélectionnez le choix « autre » et laissez vos noms et adresse internet (http:/….) dans les fenêtres prévues à cet effet 🙂
Oui je sais, Blogger* c’est plus difficile à utiliser (moi aussi je rame et je me débats, faut pas croire), mais y a pas de pub qui clignote ;-).

PPPS.
Nadine, une couture élastique se fait avec la machine. C’est une couture qui ne casse pas quand on tire dessus. Le point zig-zag en est une, il y en a d’autres suivants les machines (ex : triple piqûre).

sweat shirt

Un sweat-shirt que j’ai retrouvé par hasard dans un placard.
Je l’ai fait il y a une quinzaine d’années.
J’ai cousu du lacet (je pense qu’on peut l’appeler comme ça) sur les pièces du sweat, puis j’ai cousu les étiquettes et après j’ai brodé sur le chemin. Quand j’étais à cours d’inspiration, ma soeur me disait quoi faire (un cochon, une barrière,…).
Quand tout a été brodé, j’ai assemblé les pièces.
J’ai beaucoup aimé le faire, on a passé un bon après-midi, ma soeur et moi.


Tunique et pantalon

Le lainage maille de la tunique m’a été offert par une copine, le lainage tissé du pantacourt acheté au marché (3€ le m.)
Ca fait un chouette petit ensemble pour l’hiver, non?
J’ai fait plusieurs tuniques et plusieurs pantacourts avec ces patrons, qui sont rapides à coudre et confortables à porter.
Le pantacourt a une taille « plate » sur 24 cm devant et est élastiquée sur le reste, j’ai repris le patron sur un pantalon déjà tout fait qui allait bien et je l’ai bidouillé avec un patron Burda pour choper le droit fil. Il tombe impec.
Comme j’en ai fait quelques uns, j’ai changé certains détails : plis plats en bas pour un, boutons en haut de la fente pour un autre, bord en dentelle pour un autre encore, etc.
Le patron de la tunique vient d’un Fait Main.

PS : ces fringues ne sont pas les miennes!!! Je les ai faites en cadeau 🙂
Je ne porte JAMAIS de brun ou de beige ou de kaki

Brassières

Elles sont enfin finies, mes toutes petites brassières, pour un tout petit bébé!
J’ai trouvé le modèle chez Abracadafil. Elles sont très faciles à tricoter, en rangs raccourcis.
Mais je voulais tester aussi le mode illusion sur autre chose qu’une écharpe et c’était le modèle rêvé. J’ai trouvé une grille coeur (j’allais quand même pas faire une tête de mort!), mais je ne sais plus sur quel blog, mon ordi a dû être réinstallé et adieu mes favoris 🙁


J’ai fait une grille « petit coeur » pour le devant de la brassière. Mais ça se voit pas des masses sur cette photo.
Et je tricote et je tricote…
Ca me fait penser à cette petite chansonnette que j’ai apprise quand j’étais petite.

Moi j’tricote dans un coin,
J’suis idiote, j’suis idiote
Moi j’tricote dans un coin,
J’suis idiote mais je suis bien!

Ma surjeteuse chérie que j’aime

Une robinette et le petit sweat pour aller avec, faits l’hiver dernier dans des chutes. C’était un essai pour voir coment ça faisait, des coutures extérieures à la surjeteuse.



Le jean a des défauts de couleurs que j’aime bien.
J’avais deux chutes un peu plus larges que la robe. Je les ai surjetées en bandes asymétriques et j’ai posé mon patron dessus.
L’étiquette est un bout de galon
(et si j’avais fait plus gaffe en repassant, elle rebiquerait pas)



Le sweat n’a que les coutures latérales non apparentes. Pour faciliter l’enfilage et le désenfilage, j’ai posé une fermeture éclair.
Le flasch a malheureusement délavé un peu les couleurs

(et fait une petite tache devant, grr!).

Donc les coutures extérieures à la surjeteuse, c’est beau (j’adoooore!), mais petit-à-petit, y a des fils qui tirent et ça fait moins beau (mais beau quand même).

T-shirts et cie

Ma production personnelle de petits hauts pour l’été, dans toutes les tailles et pour les 2 sexes :

taille petite fille (d’amour)

avec ma belle surjeteuse

Au crochet

tailles femmes (sur mesure)



taille grand garçon chéri

celui-là je le trouvais trop tristoune, alors j’ai peint le chat (j’ai fait un pochoir avant, pour + de facilité).