Pantalons patronés

J’ai l’impression de ne coudre que des pochettes et des pantalons ces temps-ci…

Mais j’aime ça, heureusement 😉

Pour mon ado, la V4, que je vais modifier encore un peu, à la fourche dos. Sinon je trouve que le reste est correct… Et puis pour une jeune femme chère à mon cœur, j’ai patroné un pantalon cigarette, toujours avec la méthode DP Studio. Le premier dans une toile un peu extensible kaki (tissu du marché).   La première toile était beaucoup trop large, j’ai épinglé sur le modèle pour la retailler à ses mesures. Avec une tunique, ça passe bien.

La 2e toile a été réalisée d’après les modifications apportées à la première. Mais au moment de l’essayage, patatra, le pantalon était trop court de 5 cm (les 5 cm que j’avais enlevés…). Il sera porté au printemps, longueur 7/8e… Tissu commandé sur tissu.net, un peu léger et extensible. Après portage, elle m’a dit que le haut est un peu trop long. La prochaine toile sera donc raccourcie de 2 cm sur le haut et les jambes allongées de 5 cm et resserrées de 2 cm à partir des genoux.

Basique de décembre II : pantalon

Autre basique pour répondre au défi de Viou, un pantalon que j’ai cousu à ma fille au mois d’août, patroné par mes soins, la V3 de celui-ci, toujours avec la méthode DP Studio.

Je n’en suis pas vraiment satisfaite, le devant est bien, mais je trouve le dos moins bien et il y a toujours les plis disgracieux derrière.

Depuis j’ai fait la V4 qui me plaît bien mieux. Le dos est « juste » et les plis ont quasiment disparus. Malheureusement : « Han mais mman, pas maint’nant! ». Mais aussi : « il est super, fais-moi en d’autres » 🙂

Basiques de décembre I : tunique et manteau

Je réponds enfin au défi lancé par ma chère Viou.

J’ai beaucoup cousu pendant tous ces mois de silence, mais je n’avais pas fait de photos des fringues offertes, ni même de celles pour mon adoleschiante (« Han mais mman, pas maintenant! »), ni même des miennes (personne pour me prendre en photo).

Mais bon, nous arrivons à la fin de l’année, à ce fatal mois de décembre, et mon défi personnel est de le conjurer. Et la couture est une si bonne thérapie…

Premiers basiques, une tunique et une Rita, pour une circonstance particulière.

Tunique reprise sur un modèle de Koke, et ajustée pour un meilleur tombé.Un modèle très basique (avec des fentes sur les côtés, quand même), mais qui fait son petit effet.

Et puis une Rita (la 4e que je couds, mais la première doublée), en laine bouillie. Comme pour la précédente, j’ai baissé les pinces de 2 cm, mais elles sont trop basses (je pense que c’est dû au soutien-gorge qui a un meilleur maintien) (mais du coup chuis deg)Le bas du dos rebique un peu à cause de la doublure. Comme elle est en jersey, elle remonte un peu, et on aurait dû la mettre bien en place…. J’ai mis aussi une petite martingale (mais pas eu le temps de mettre les boutons pour l’instant)

La doublure donc, en jersey pour garder la souplesse de la laine bouillie

Pantalon sur mesure, méthode DP Studio

Pour mon anniv, j’ai demandé les 3 livres de patronage de DP Studio comme cadeau commun.

Ma fille me réclamait un pantalon large-en-haut-serré-en-bas depuis un petit bail et je procrastinais encore et encore, après ce que je considère comme un raté avec la méthode mode pour lol. Mercredi dernier j’ai pris mon courage à 2 mains, une règle et un perroquet, et je me suis lancée.

Premier essai, méthode Mode pour lol. J’en ai fait un noir aussi, avec poches, revers etc, mais pas pris en photo pour l’instant. La fourche est vraiment trop haute, et même en la réduisant sur le pantalon noir (que je ne désespère pas photographier porté un jour…), ça n’allait pas. En plus, sur les jambes rétrécies, la couture intérieure tourne vers le devant. Mais en bas de pyj c’est parfait et agréable.

Celui fait suivant la méthode DP Studio (ce coup-ci j’ai fait la toile directement dans le tissu idoine)Je le trouve bien plus seyant, et elle aussi (elle m’en a commandé d’autres, youpi!).

Par contre, j’aimerais faire disparaître les plis du dos sur les cuisses, si quelqu’un ou quelqu’une a la solution, you’ll make my day!

  • Il faut donc que je reprenne mon patron de base :
  • en rétrécissant le bas du pantalon : ici rétréci de 2 cm en bas des jambes
  • en le raccourcissant de 3 cm : ce qu’il est ici suite à une erreur de calcul du revers
  • en remontant les fausses poches du dos : je ne voulais pas que ça tombe sur les pinces, mais là c’est trop bas

Il faut que je m’essaie aussi au patron de base du corsage!

Défi des basiques : le Morgan boyfriend jeans

Je suis un peu en retard pour le défi des basiques de ma copine Viou, alors qu’il était fin prêt depuis belle lurette.

Ma fifille m’a réclamé un jeans boyfriend. J’ai tout de suite téléchargé le Morgan de Closet Case.

Coupé en 36, taille rehaussée pour qu’il arrive à sa taille naturelle. Tissu Bennytex,  il me semble. Malgré que j’ai raccourci un peu la fourche, elle fait quand même une belle moustache….Il est confortable, mais je ne le trouve pas si seyant que cela sur les photos. J’ai pourtant fait comme préconisé : cousu à grands points pour vérifier le tombé général. Mais bon, c’est un pantalon un peu large, il tombe donc un peu large…

Peut-être que le Port de Pauline Alice aurait mieux convenu?

 

Les jours heureux : Belladone, His’n Hers et patron jap

C’était l’été 2015, avant le mariage de ma nièce. Les jours se suivaient et se ressemblaient, insouciants et joyeux : couture, baignades, promenades, paysages enchanteurs, …

Pour le mariage de ma nièce, donc, j’ai passé les vacances à coudre des essais, à tester des patrons. Le pied total quoi.

Je voyais bien ma fille en Belladone, et elle aussi (pour une fois qu’on était d’accord ;-)). Le modèle d’essai a été cousu dans un coupon de lin des Coupons de St Pierre et j’ai eu un véritable coup de coeur quand elle a essayé la robe finie (elle aussi).Classe mais aussi parfaite pour un câlin avec son chienchien.

Cette sortie a aussi été l’occasion pour M. Rouge d’étrenner la toile de sa future chemise, avec un pantalon tiré d’un livre japonais (Men’s pants) qu’il adore en vacances : tissu léger et coupe cool.(En situation, le lendemain du mariage)

En voyant cette Belladone si belle, une autre jeune fille a eu envie de s’en coudre une, ce qu’elle a fait, dans le reste d’un coupon de lin bleu marine des Coupons St Pierre. Cela a donné lieu à quelques photos sympas des demoiselles.Belladones de D&D, lin, tailles 34 et 36. Sans les poches pour celle de ma fille (je la trouve plus classe sans les poches).

Chemise de M. Rouge : patron pdf gratuit His’n Hers de Biquette, tissu acheté sur place, je ne sais plus quelle taille. J’ai modifié l’encolure pour y poser un pied de col et un col.

Pantalon Men’s pants, livre 95 chez les Jca’s, tissu du marché, je ne sais plus la taille, c’est un patron que je fais depuis des années.

Et un arbre magnifique, pris en photo pour l’inspiration, pour mon chaudronnier chéri.

Défi basique décembre : jean et Belladone

Pour le défi basique lancé par Viou,  2 pantalons et une Belladone pour ma fille.

Le premier est , avec la chemise pour ma fille. Le 2e a été cousu sur le même modèle (Ottobre for ever), mais dans une toile comportant moins de lycra. Il est donc plus serré.jean ottobreII5Une braguette, un vrai bouton à jean, des poches latérales et la poche à jeton. Je les fais presque les yeux fermés maintenant 🙂jean ottobreII2L’empiècement, les poches arrière.jean ottobreII1jean ottobreII3

Et puis elle avait choisi, pour le mariage de sa cousine, une Belladone. elle la voulait gris clair avec de la dentelle blanche sur la ceinture et sur le haut du dos. Je devais la faire en lin gris, mais le temps de passer la commande aux coupons Saint Pierre, le tissu était épuisé. J’ai alors commandé de la microfibre. Ce tissu est HORRIBLE à coudre! J’ai dû recommencer plein de coutures qui tiraient, il se repasse difficilement, il est plein d’électricité statique, …

Mais bon, elle aime ce tissu et cette robe, chouette 🙂bella1bella5bella4gros plan sur la ceinture et le haut du dos doublés de dentelle, et sur le zip invisible. On voit une grimace dans le tissu, mais je n’ai pas pu faire mieux avec ce fucking tissu.

bella3 Il est grand temps maintenant de me consacrer à mes cadeaux de Noël…

Octobre Ottobre

Malgré le nombre des années, l’expérience fait quelquefois défaut, et alors aglagla. Et oui.

C’est l’histoire d’une jeune femme (l’âge c’est indéniablement dans la tête), qui partit en vacances par un beau jour d’un magnifique mois de septembre, ensoleillée et chaud à souhait. Elle partit loin de chez elle, pour une petite escapade en belle-famille, avant de changer de villégiature.

En septembre, donc. Comme il faisait si beau et qu’elle ne partait qu’un mois en tout, elle n’emporta que des vêtements légers. Un  imper fin, quelques pantacourts et tee-shirts….

Première déconvenue, les 2 premières semaines de ses vacances, il plut sans discontinuer. Seuls vêtements chauds : une veste en polaire et un gilet de laine. Deuxième déconvenue, les 2 dernières semaines, il fit un temps radieux la journée, mais un brin frisquet dès 16 ou 17 heures.

Par bonheur, j’avais emporté dans mes bagages mon Ottobre préféré, dans le but de faire un nouveau pantalon à ma fille. Un petit crochet par notre magasin-de-tissus-et-mercerie-des-vacances plus tard, cette jeune personne était en possession d’assez de tissu pour coudre 3 tuniques (manches longues) et une veste chaude.

Je n’ai malheureusement pas eu la présence d’esprit de photographier les tuniques, patronées par mes soins à sa nouvelle taille (elles lui vont à ravir, croyez-moi sur parole), et j’ai pris des photos de la veste in extremis, sur un parking d’autoroute, le soir tombant (cf le début de cet article, l’expérience, tout ça).veste ottobre 4 veste ottobre 2 veste ottobre 3 veste ottobre 1J’ai aussi rempli mon contrat pour ma fille chérie, 2 pantalons pour aller avec son haut Monceau. Celui-ci est le seul pris en photos, il manque la boutonnière aux 2 qui sont presque finis (Ottobre toujours). Parce qu’octobre, ça a aussi été le mois des pantalons…

Pantalon : jegging Ottobre, toile coton élastis du marché d’il y a perpète qui va à merveille à cette coupe. Haut : Monceau, jersey viscose des Coupons St Pierre.65473Sans titreCa ressemble à un jeans hein? Mais ça ressemble aussi à un legging : il y a un empiècement élastiqué à la taille et une braguette et des poches factices (elle s’est laissée avoir au début :-))1

Patronage

L’été dernier, j’ai testé plusieurs patrons maison, toujours d’après la méthode mode pour Lol. Des patrons de pantalons.

L’avant veille du départ, tout en finissant la robe de mariée de ma nièce, j’ai essayé un combishort pour ma fille, qui m’en réclamait un depuis des semaines et des mois. J’avais fait son patron de base, elle avait hérité d’un combishort d’une de ses cousines, y avait plus qu’à adapter un haut sur le patron de base.13avec un petit coupon acheté pendant les vacances, juste un petit mètre de jersey lycra42Elle l’a mis tout l’été 🙂

Et pendant les vacances, j’ai continué mes petites expériences de patronage, pour les hommes cette fois. Mode pour Lol a mis en ligne le patron de base du pantalon. J’en ai tracé et cousu un avec un coupon de coton écru (MT, il y a très très longtemps), avec des poches italiennes et un élastique à la taille. Pour faire bonne mesure, je lui ai aussi patroné et cousu un t-shirt, dans un coupon de jersey lycra des Coupons St Pierre.fute tsh2 fute tsh3 fute tsh5fute tsh4C’est taille basse, comme il aime. Je lui ai fait un autre pantalon et un autre t-shirt (avec des manches rectifiées), avec des tissus achetés en vacances, non pris en photo… Et un pantalon pour mon mari, aussi (+ 2 chemises), mais je crois qu’il va vraiment falloir que je le supplie pour qu’il pose…

J’aime vraiment tracer mes patrons, c’est très stimulant. Et gratifiant aussi!

Ma fierté, aka fait par moi toute seule sans burda

Edit du 3 mai : la vérif du dimanche

J’ai reçu mon dvd de patronage : Mode pour lol, qui donne les bases du patronage. Il me tardait d’essayer un patron de base, genre un pantalon. Bon, je me fais le même pantalon depuis un vingtaine d’année, en leggings et modifié en pantalon (patron burda) (burda je t’aime d’amooour). Pour ma fille j’ai trouvé le modèle idéal (Ottobre), qui lui va à ravir et qu’elle adore (2e pantalon de l’article).

J’ai quand même trouvé un cobaye en manque de pantalon, qui a bien voulu tester, youpi! J’ai donc pris toutes les mesures selon la méthode, tracé, coupé, fait une toile, modifié (très peu) la toile, et coupé dans le beau tissu. La toile est devenue un bas de pyjama.

Et bien je dois avouer que je suis fière de moi, il tombe très bien, et il lui va au poil. Je trouve même que c’est le pantalon qui lui va le mieux. Pas de braguette, mais un élastique de part et d’autre du milieu devant. Pas de poche non plus pour ce premier modèle.  pantalon création 3pantalon création 4photo très floue, mais c’est la seule que j’ai de profil où on voit les détails de la coupe.pantalon création 1

pantalon création 5pantalon création 2

En réalité le dos ne plisse pas les jambes comme ça, c’est peut-être dû à la position?

Patron maison (fierté :-)), tergal du marché.

Grisée par ce premier succès, j’ai continué avec le patronage de tuniques. Mais beaucoup plus simple celui-ci, puis qu’elles sont en jersey lycra, ma matière de prédilection. Il faudra quand même que j’essaie les hauts genre chemisiers et les jupes. Mode pour Lol est une méthode vraiment bien, très pédagogique. Le seul bémol : Zouzou, l’aide en images de synthèse, sympa au début mais très vite agaçant.

J’espère réussir à grader un peu ce patron, pour le refaire en tailles plus petites…

J’aimerais aussi pdf-iser mon patron, quelqu’un sait-il s’il y a un ou des méthode(s) qui n’utilisent pas photoshop?