Concours T&N : origami et D29 : feu d’artifice

Pour inaugurer mon blog tout neuf, l’ensemble fait pour le concours T&N, qui va bien aussi pour le D29 : feu d’artifice

Comme souvent, mon idée de départ s’est transformée petit à petit jusqu’à prendre forme, et comme d’hab l’inspiration finale ne m’est venue qu’ à la toute fin du délai : j’ai cousu l’ensemble les 2 derniers jours (limite d’envoi : 26 février 23h 59, mail envoyé à 23h 44…).

Ca a été super de participer à ce concours qui a inspiré beaucoup de filles (175 participantes!), de réfléchir aux 2 pièces à ajouter à ma garde-robe, qu’elles forment un ensemble sans en former vraiment un (je me comprends :-))…

Au final j’aime vraiment bien mon ensemble. la jupe est un patron perso (que je suis fière d’avoir fait, je l’adore cette jupe) et le haut aussi, mais fortement inspiré d’un haut japonais. Mon thème était donc japonais, et plus précisément origami.

La jupe origami : une jupe trapèze avec des plis formant les plis d’un origami et les plis souples qui en découlent sur les côtés. Elle a un empiècement en jersey lycra pour le confort. Et des appliqués origamis en tissus parce que j’avais envie de couleurs.

La jupe portée avec un débardeur (patron perso aussi).

Le haut est tiré d’un modèle dont le pliage spécial fait le patron, cousu dans  une pane de velours froissé qui forme de petits plis (MT), dont j’avais fait une robe de princesse à ma fillette il y a quelques années. Ce haut se ferme par des pressions, sur lesquelles j’ai cousu des boutons à » petits plis » (tous vintages, tirés de ma collec de boutons de récup).

Le haut porté avec une autre jupe (patron perso).

Et les 2 pièces portées ensemble.

Un grand merci aux organisatrices de ce concours sur T&N!

Pour voir les créas des autres superstitieuses c’est par là.

PS. J’avais oublié de mettre les références de mes origamis!

L’étoile verte et les carrés jaune et violet viennent d’un Magic patch consacré aux pliages de tissus et patchs en reliefs,  la grosse fleur du tuto de Craft passion, la « fleur » rose d’un tuto de Vick et pique et colle, et le yoyo est un yoyo avec un yoyo plus petit en guise de coeur.

Châles etc

Quand j’ai vu le châle d’Alma Chita, qui en plus en a fait un magnifique tuto, il me l’a fallu immédiatement, dont acte. 
Postulat de départ : du rouge dans toutes les fleurs
J’ai juste rajouté des petits hexagones sur les bordures pour qu’il soit plus rectiligne dans le cou.

Quand ma fillette a vu mon châle, elle a en voulu un immédiatement, dont acte.
Postulat de départ : faire tous les derniers rangs de fleurs prune. Du coup, j’ai mis des hexagones de couleurs entre les fleurs.
Elle le trouve super beau, et tant mieux, après tous ces fils rentrés…

Et pour Nono, j’avais fait un snood pour une qui aime les torsades etc., avec 5 points irlandais différents, avec nopes ou pas.
Dans la même laine que son sac et sa pochette.
Et j’en profite pour relayer l’info vue chez Mimi la bidouille : un clic pour les Restaus du coeur (10 secondes) :
  La procédure est ultra simple :
1) Allez sur le site http://www.planetevegetal.com (grossiste en légumes)     
2) cliquez sur le logo des restos du coeur , répondez à la question posée (facile!)     
3) les restos du cœur reçoivent 2 kg de légumes …

Vite fait

Pas si vite que ça, mais quand même.
Tout d’abord, j’ai traversé une période fleurs. Fleurs appliquées plus précisément.
2 robes pour oim mais pas encore prises en photo, et deux autres fillette, dont une pour ma Zouz, avec le leggings assorti.
Patrons Ottobre enfants, tissus du marché (jerseys lycra et popeline de coton pour les fleurs).
Et puis pour un musicien en herbe, un sweat.
Je voulais tenter le brin de laine autour, je suis emballée par le résultat. Facile et rapide à faire, pour un maximum d’effet.
Patron Lalala 3.
Jersey kaki du maché, tout doux à l’intérieur, et tissu enduit MT pour la guitare.
PS. du 29.12 : Pour répondre à la Souris à plumes, j’ai testé la technique vue sur les tuniques, robes etc. de la designer croate Koke, qui est ma préférée of the world. J’adore aussi les t-shirts de eh0p, évidemment (comment faire autrement?), mais Koke conçoit aussi les formes de ses vêtements et les coud, et je suis en totale admiration devant son talent et son inventivité. (je voulais la mettre en lien avant, mais évidemment je cherchais son site, puis l’énergie de le faire, et pour finir, j’ai dû m’absenter quelques jours) (la routine quoi…)

Edit du 20 décembre :gros plan sur un détail de la guitare : les petites touches (?) (aucune idée du nom) : des petits brins de laine pris dans la couture, avec un double noeud au bout.



Et l’autre robe presque pareille que celle de ma Zouz, pour la soeur du ptit gars à la gratte.



Ok, c’est un post très décousu (uhuhu), mais la vie n’est ps toujours un long fleuve tranquille, hein.

Modèle de base : haut

Pour aller avec ses futaux, je voulais un haut à manches longues sur-mesure aussi.
Je suis partie d’un patron du fait main de novembre 2009, en faisant bien sûr un modèle d’essai.
Tissu Ines Tissu, près de Troyes.

Je trouvais (et elle aussi), la largeur des bras trop juste, limite serrée, tout comme la largeur sur les hanches. Et l’emmanchure trop juste. Et l’encolure trop large.

Du coup, j’ai refait tout le patron : bras plus larges mais pas trop, taille, hanches, emmanchures et haut des manches redessinés, encolure rétrécie. 
CQFD, un patron fait maison, du coup.
Et je me suis lâchée dans le beau tissu (du marché).
Exactement comme je voulais 🙂

Et pis une petite chose faite depuis longtemps, la première que j’ai cousue à mon retour de vacances : un coussin comme ceux de Bobines à Myrabelle, mais beaucoup, beaucoup moins beau que les siens que je surkiffe. Alors le mien, il est resté avec sa petite ouverture pour le rembourrage ouverte jusqu’à aujourd’hui, tellement j’étais déçue (mais déterminée à recommencer!). Il plaît quand même à certain(e)s qui le trouvent trop confortable.
La prochaine fois, j’essaie en coupant le patron marges de coutures comprises…

Mais pour l’instant, ce qui me tente c’est ce gilet, dont Gigi donne le tuto en français.

Vacances = maillots de bain

Ma pauv tifille n’avait plus de maillots de bain pour la plage. Ma cops Kitou lui en avait bien fait un en Liberty, mais j’avais trop envie d’en faire aussi.
Après quelques magouilles de patron (Ottobre, récupéré chez Kitou), retaillé pour que ça lui aille bien…

le modèle d’essai 2 pièces (bien retaillé et rebidouillé)

les maillots 2 pièces

Le modèle d’essai du maillot une pièce (bien retaillé en largeur et en hauteur)

et un maillot commencé il y a quelques mois que j’ai trouvé le courage de terminer à cette occasion

Cerise sur le gâteau, ils lui plaisent tous (avec quand même une petite préférence pour le noir) et elle les a mis et remis et re-remis…
Tous en tissus jersey lycra du marché (de différentes époques, certes).

Nouveau salon

Mon gros chantier des vacances : recouvrir les coussins et accoudoirs amovibles d’un salon.
Au départ, des canapés et un fauteuil encore très confortables mais très défraichis, avec même des trous de morsures de lapin dans le fauteuil…

Après un vraiment gros boulot, un nouveau salon!
Les grannys épinglés sous les coussins du petit canapé, c’est un essai, pour voir. Selon l’excellent tuto de Stéphaniebricole.

la couleur du fauteuil est plus comme ça
 J’espère qu’il restera du tissu en magasin pour faire le tour, du coup ça m’a donnée envie…

Et bien, chantez maintenant!

Après la fête orange, la fête sur le thème de la musique…
Pour ma fille, j’ai tout de suite pensé à une robe piano, je pensais faire les touches en bas de la robe, mais entre-temps j’ai vu ma bs qui m’a proposé une autre version, celle que j’ai faite au final (la prochaine, pour wam,  avec les touches en bas).

Même patron perso que pour cette robe.

Sans les ourlets 



portée


Donc je voulais me faire la robe assortie, jusqu’à ce que choisisse une autre idée… Une copine m’a prêté une de ses tuniques, et je suis partie de cette base, en la modifiant pour en faire une tunique-accordéon.
Les petits plis du dos sont maintenus par une couture verticale (enfin, plus ou moins…)

Et vite fait avant la fête, une D revisitée, pour une fleur parmi les fleurs 😉 (private joke)
J’ai juste posé le patron sur le tissu, à quelques cm de la pliure, et comme l’encolure et la tunique étaient trop larges, j’ai fait un pli creux cousu sur environ 25 cm.


J’étais aussi chargée de faire la boîte à enveloppes. J’ai bénéficié d’une aide hautement appréciable (et appréciée!) sur ce coup-la. L’idée d’un bandonéon lui est venue tout de suite, et c’est elle qui a magouillé les photos trouvées sur le net pour les mettre aux dimensions de la boîte, et fait en sorte que tout raccorde.
Je trouve le résultat bluffant!


Et la carte-carnet où chacun a pu mettre un mot.
La couverture avec la partition qui va bien
et les pages intérieures en papier musique
J’en ai fait une autre, de boîte, mais j’ai complètement oublié de la prendre en photo…