Sarouel

Je bave devant depuis que je l’ai vu, le sarouel du dernier burda couture facile, alors je l’ai tenté. 
Malheureusement avec du tissu que je trouve trop épais.
Faudra recommencer avec du plus fluide, ou même du jersey…

Et puis Mithe m’a décernée un 


Il fut un temps où je passais mon tour, avec ce genre de jeux, mais j’ai découverts des blogs que j’ai beaucoup appréciés dans ceux qui étaient mis à l’honneur par celles qui jouaient, alors voilà…

Le principe du jeu, remercier ceux qui nous désignent, dire sept choses de soi puis refiler ce contrat à sept autres blogs . (dixit Mithe)

Les 7 choses, tout le monde les connait : j’ai sept set cet cette grande passion pour les arts et artisanats du fil. Ca m’a toujours émerveillée, ce qu’on peut faire avec un simple fil, tissé, tricoté, coupé et assemblé, cousu, crocheté, macramé, etc. De la pure magie.

je refile le bébé à des qui parlent en français :

noroc, qui fait des déguisements magnifiques, plein d’inventivité et de poésie, et tous les détails qui tuent, avec 3 fois rien trouvé par-ci par-là et assemblés avec un sacré talent. En plus du crochet et du tricot et de la peinture…
Et même, cette année, son jardin a l’air décidé à s’épanouir.

la Souris à Plumes, qui coud du Liberty et du Liberty,  et vend d’adorables serre-tête qu’elle a créés (en Liberty, donc) dans sa boutique Lilloka à Versailles. En plus elle a des idées de génie qu’elle réalise magnifiquement, sans parler des blogs qu’elle nous fait découvrir au travers de ses moustaches d’or, et de ses tutos aux petits oignons.

Paris Bourke, qui bricole, scie, peint, découpe, crée de véritables merveilles, comme la Mini play House, en donnant souvent le tuto.
Tasticottine, qui fait des merveilles (dont une coquelicotte), presque toujours à découvrir à la fin d’une histoire qu’elle raconte avec un talent fou.

et aussi à des qui parlent en anglais

Lier,  qui a des idées de génie (encore une), comme cette cuisine portable avec tout ce qu’il faut pour faire des gâteaux, qui coud comme une déesse et bricole itou.
Katy,  qui est aussi inventive et pleine de créativité et qui fait des merveilles de petites robes dont elle donne les tutos.

Jill, la créatrice du célébrissime cosy car caddy , un de ses tutoriaux trodlaballe vu sur nombre de blogs, qui a fait aussi cette merveille de tapis de jeu qui m’éblouit (entre autres).

Il y en a d’autres, bien sûr, plein d’autres, comme par exemple Joel, qui fait de merveilleux jeux et décors de papier, et d’autres funnies choses aussi.

Et encore et encore, à découvrir ailleurs…


Divers avariés + tunique et sarouel

Hier en me baladant sur le net, je suis tombée sur ce post de L’actu en patates : Poppyrose, avec son HSE, est passée en tête du sacro-saint classement wikio, apparemment le classement des blogs les plus influents (?).
Et alors là, déchaînement de testostérones : comment un blog d’arts créatifs peut-il passer devant tant de blogs tellement plus intéressants, qui parlent de nouvelles technologies, de jeux vidéos, etc??? Des blogs tenus par des mecs sévèrement burnés qui sont pas là pour se marrer en parlant de fariboles comme le tricot et la couture, hein, on l’a bien compris.
Hou là, quel crime de lèse-majesté! Comment a-t-elle osé??? (enfin, osé, elle a rien demandé en fait).

Déjà j’avais un peu les boules en lisant les commentaires et posts sur le sujet, du genre :

« Excellente BD qui résume trop bien la situation, en tout cela prouve que nous, pauvres geek, n’avons rien compris, il fallait laisser notre pc à notre femme, si on voulait faire de l’audience. »

Et sur le blog de Poppyrose, dans les com de ce post : cherchez bien, elle en a laissé un pour exemple.


Un autre accuse même Poppyrose d’avoir « exploité une faille » (genre : elle l’a fait exprès):
« Avec ses HSE, Poppyrose a exploité la faille du classement Wikio. Et c’est pour cela qu’elle se retrouve aujourd’hui en première position ».


et le pire du pire, ce post de Trimtab, dont je vous copie-colle un extrait (mais allez lire quand même le reste pour votre culture générale, et n’oubliez pas les com, c’est édifiant):
Quand j’étais petit, les mères au foyer de 32 ans regardaient déjà vidéo Gag et Pyramide en repassant les chaussettes de leurs 4 enfants, elles passaient déjà l’aspirateur deux fois par jours en écoutant Rock Voisine (aujourd’hui c’est Christophe Mae…), elles gardaient déjà les enfants des autres dans une chambre pleine de jouets, à 16h30 elles allaient chercher les enfants à l’école avec, dans une poussette trois place, le petit dernier et deux autres gamins (pas les leurs), puis rentraient chez elles, préparaient un goûter, laissaient les enfants sur la Super nintendo et commençaient à faire le repas pour “Papa” qui rentrait tard, le soir, après le travail, devant TF1 elles tricotaient des pulls que leurs enfants n’osaient pas mettre à l’école. Elles avaient déjà un goût de chiotte, des petits rideaux en dentelle, des bibelots par centaines collectionnés au fil des années grâce aux Editions Atlas, et sur la toile cirée de la cuisine, des napperons blancs… Le week-end, elles faisaient déjà des paniers à Pique-Nique pour une après-midi dans le square communal. Mais elle n’en faisait pas profiter la Terre entière.

Aujourd’hui elle bloguent, et ça marche, car elles sont nombreuses et pour moi, c’est la preuve qu’Internet ne devrait pas être mis entre toutes les mains. Un peu comme les tests Facebook. Ça pollue, c’est sale.

Désolé, je suis d’humeur taquine en ce moment.« 

Nan nan, t’es pas taquin Trimtab, tu donnes juste l’impression que t’es un trouduc. Parce que attention, raconter ça, par exemple, ou ça, c’est hyper plus intéressant que de parler de ses enfants et de son tricot, mec, y a pas à dire 🙂
J’espère d’ailleurs que t’avoir mis en lien 3 fois te fera grimper dans le classement wikio…

Ce qui me chagrine le plus dans cette affaire, c’est que ce dernier post, écrit par un ado, résume parfaitement l’opinion et la manière d’agir d’apparemment pas mal de mecs vis-à-vis de cette histoire à la con, de cette tempête dans un verre d’eau. On dirait qu’ils se sentent attaqués, menacés, dans un espace qu’ils pensaient leur être réservé, leur nouveau bastion après le savoir, la politique, le boulot et la bagnole (chronologiquement), par une femme (et en plus une tricoteuse, woua la honte) qui a l’audace et l’outrecuidance de leur « voler » la vedette.
Et comment ils réagissent? Comme d’habitude : ils rabaissent, ils déconsidèrent, ils assènent leur mépris. Ils ne tiennent même pas compte du fait que Poppyrose n’ait rien demandé, n’ait en rien intrigué pour obtenir ce classement de celui qui pisse le plus loin (on dirait bien ça non?). Elle se fait insulter sur son blog, tout un petit cercle se gausse de ses activités, les tournent en ridicule. Un petit coup de bec par-ci un petit coup de griffe par-là, une petite allusion mesquine, tous les coups sont permis.
Et la conclusion générale : c’est bien la preuve que le classement wikio c’est n’importe quoi. Parce que c’est vraiment n’importe quoi, ou parce que les seuls blogs valables et classifiables ne peuvent pas être des blogs de nanas (et de couture-tricot, etc)?
Toujours la même histoire, toujours les mêmes techniques.
Pitoyable et affligeant, affligeant, affligeant. Et je suis affligée.
Et je vous plains les mecs.

A part ça, j’ai fait un peu de couture, un sarouel et une tunique.
Tissus du marché, tunique inspirée de celle que Un bout de tissu à fait d’après le patron de La Bobine (déjà utilisé pour faire une robe).


Le sarouel, d’après un décrit par ma soeur. Il est bien comme, ça le vrai?

En tout cas c’est un ensemble qui me plaît bien, et je me referai sûrement en rouge (là c’est mes modèles d’essai).
Voilà comment il tombe en vrai.

3 générations rhabillées

Une robe et un fute pour un des bébés de ma tifille. Patrons tirés du livre de Carole Atzu.
Les patrons sont pour des poupées de 30 cm, mais celle-ci fait 40 cm.

Et pour ma tifille un ensemble haut-sarouel.
Sarouel patron maison, haut je sais plus d’où. Le haut est vert anis en réalité.


Et pour moi, une tunique burda, que j’avais déjà faite l’année dernière. Je suis pas super convaincue.
La photo est un peu bancale, mais c’est ma tifille qui la prise 🙂
Tous les tissus et rubans du marché.

Encore pour elle…

Elle voulait le même que le mien à empiècements vagues, mais d’abord bien sûr le modèle d’essai!

L’entrejambe est trop haute( je comprends pas pourquoi d’après les mesures, mais je referai bien sûr le patron), le trou pour les chevilles un peu juste.
Elle l’aime bien quand même, elle le porte en ce moment même 🙂

Et pis un pantalon qu’elle m’a commandé, dans une chute où j’ai pu le couper tout pile en hauteur.
Tous les tissu viennent du marché 😉

Nouveau sarouel et collier de rêve

J’ai persévéré dans le sarouel, avec pour objectif de modifier la forme de celui en tissé et d’essayer les découpes en vagues.
Et ben j’aime bien, et il est confortable! 🙂


Et puis j’ai reçu un cadeau magnifique il y a quelques temps, un collier unique, avec des feuilles et des pétales articulés!
Réalisé par une artiste, qui s’est bien pris la tête dessus et dont c’est la première réalisation en bijoux! Elle a utilisé un mix de techniques, fimo, broderie, tortillage, etc., avec des matériaux variés et étonnants.
J’ai même eu comme questions : « et quand les fleurs elles vont tomber? » et « c’est des vraies? » 🙂
Je suis à chaque fois super heureuse de le porter, c’est comme si j’avais un bouquet autour du cou, avec des pétales et des feuilles qui vivent au gré de mes mouvements.

Des sarouels!

Je n’ai pas résisté, surtout que le premier que je me suis fait et que j’ai porté longteeemps, c’était il y a 20 ans (j’ai souvent un gros problème de phase avec la mode…).

Donc je regardais par-ci par-là les modèles et tutos, et en voyant ceux de Parfum du ciel, qui donne en plus un tuto de robe sarouel, j’ai su que j’avais trouvé le patron idéal.

Enfin idéal, pas tant que ça quand même, je ne l’ai pas fait assez large celui-ci, en popeline, je suis un peu génée pour marcher. Je vais essayer de rajouter un triangle de tissu au milieu (conseil avisé de ma soeur).

Par contre, celui-ci, en jersey, nickel!
Comme d’habitude, c’est souvent cool de faire des erreurs : le tissu a un petit défaut sur le devant. Je me lamentais (presque championne du monde de lamentage), jusqu’à ce que j’ai l’idée de le planquer par un bout de tissu contrastant. Mais le triangle tombant de guingois (pas fait gaffe au droit fil en coupant), j’ai fait des petits plis sur un côté, et j’ADORE!