Il était temps

Un projet que j’ai en tête depuis quelques semaines mais que je repoussais toujours.
2 m de tissu, un patron trodlaballe, 2h de couture au max, et 4 nouveaux caleçons. En plus j’ai testé l’élastique cousu à même le haut du caleçon, d’après mon livre jap qui explique tout tellement bien en photos et en schémas, et ça marche bien.
J’aime bien ceux avec surjetures apparentes, un peu plus funs.
Mais comme c’est à nouveau atelier couture à 2 chez oim, quand j’ai fait le dernier (avec élastique recyclé et cousu à même), la surjeteuse était enfilée en noir.

Presque à jour

L’essai de shorty : fait.
Il lui va parfaitement, je vais pouvoir faire son maillot de bain (pour demain…)
Tissu et élastique du marché.

Le rond de piscine, vu ici : fait.
Elle va pouvoir l’étrenner demain.
J’ai juste surjeté ensemble un rond en éponge et un autre en tissu imperméable (MT), en ménageant une ouverture pour le lien, et fait une coulisse (toujours pour le lien). 10 mn- 1/4 d’h de boulot, un petit chantier tranquille.

Alors, c’est quel jour la piscine? 😉

Entre-temps, ma petite récolte s’est étoffée…

Quelques petits trucs

Pour mes mecs, des boxers (caleçons?). Patron maison, en un seul morceau avec juste une couture devant et une en-dessous. Tissus du marché.
Pour chacune des cousines, une tunique en polaire fin (ronds au crochet) et un leggings (de mon temps on appelait ça des caleçons, comme la mode change! :-D)Bon, j’ai fait aussi 2 autres leggings pour ma tifille, un rose et un dans le même polaire que la tunique. mais pas pris en photos. Tissus du marché bien sûr, pourquoi le préciser?


Pour varier les plaisirs, un peu de tricot ne nuit pas non plus
.
Une écharpe pour ma tifille, 200 mailles sur une aiguille circulaire. Agréable à faire, mais elle tourne sur l’envers, même après repassage (pour une fois!), ça m’énerve.

Pour une petite fille, un châle au crochet, trouvé chez Graines de carotte, qui donne les explications. J’aime beaucoup le point, mais je le trouve très (trop) pointu, je réessayerai en écharpe.

Plus que les fils à rentrer.

Pour un tout petit bébé, sur le modèle de la brassière créée par Isaquarel. J’ai trouvé le bonnet chez Abracadafil, c’est le modèle proposé par chouchou, combiné avec celui de chez prématricot 54. Pas de couture, tricoté avec des aiguilles à chaussettes. Très agréable à tricoter et très simple à faire. Bientôt j’essaie la méthode pour tricoter en rond sur 2 aiguilles 🙂
Là, 2 méthodes :
– celle sur 2 aiguilles « normales », de Moutons et compagnie – celle sur 2 aiguilles circulaires, de Tricot sous zéro J’ai commencé une chaussette sur 2 aiguilles « normales », c’est magique! Mais je vais quand même m’acheter les aiguilles circulaires de la bonne taille pour essayer cette méthode allèchante.

Là je suis sur un projet multiforme, j’ai envie de faire plein plein de trucs, suite à la visite de ma copine Kitou. Parce que chaque fois qu’on se voit, c’est toujours pareil, c’est couture, papotage, décalcage, etc. Le pied quoi!

2 petites choses

Un bonnet qui va avec une écharpe froufrou offerte avant d’être prise en photo.
Il vient de chez tricotin, avec quelques minuscules modifs.

Et ce boxer, qui vient d’ici, fait d’après ce patron. Très simple à faire, j’attends le compte-rendu technique, à savoir si c’est confortable.
L’élastique est un peu serré, comme il le voulait. Le prochain je le fais avec la mesure d’un boxer du commerce.
J’ai complètement foiré la couture qui assemble le boxer à l’élastique, mais j’aime bien le genre que ça donne 😉