Défi du 23 conjurer le sort : un tawashi

À la base j’avais un projet beaucoup plus ambitieux : coudre un sac pour une amie ou ma robe Chaïma de Couturette, (décalquée), mais l’énergie m’a fait défaut. Je me suis contentée de crocheter mon nouveau modèle préféré de tawashi.

Avec nos 2 couleurs préférées, et par coïncidence elles sont complémentaires. Mon cœur entouré du tien, parce que c’est comme ça que je le ressens.

Sur un de mes magnifiques porte-fil

<3 depuis toujours et pour toujours

Tawashis, le retour

Dernièrement, j’ai eu quelques commandes de tawashis. Et j’ai découvert de nouveaux modèles, que j’ai adaptés au rendu que je voulais.

Toujours au crochet, et toujours en acrylique. Un moyen sympa de passer les chutes de fil ou les pelotes qui boulochent au premier essayage.

Tout d’abord des cœurs. j’adore les cœurs et j’en ai trouvé un que j’ai adoré au premier coup d’œil, sur cette page.

J’en ai fait des rouges, des oranges, un rose, un vert. mais il j’ai oublié de prendre des photos de tous, la lose…

crocheté en suivant la grille, sauf le dernier rang, pur lequel j’ai préféré faire des picots.
modifié : pas de bouboules et adapté pour qu’il soit plus petit

Et puis aussi des chats. Des gris, un beige, un brun, un noir.

Une plume de paon. J’en ai vu plusieurs, et j’ai testé.

Des tranches de pastèque (parmi mes chouchous). Les couleurs sont bien plus belles en vrai.

Et des cupcakes! Adaptés du patron de Drop design. Celui-ci à l’attache en bas et est donc pendu la tête en bas, mais l’autre l’a près de la cerise.

Et pour finir, un Totoro 🙂

Tawashis un jour, tawashis toujours

Encore et encore et encore, surtout avec de la laine en double ou de la grosse laine.
Mon modèle préféré depuis que je l’ai vu : le sunny spread d’Ellen Gormley, traduit en français par Marjorie Barry-Vila (pdf) et mis en diagramme chez les grannymaniaques par la  Marmotte.

Ma collec : celui-ci fait en plusieurs exemplaires pour finir ma laine et pour offrir (je suis très prosélyte avec les tawashis).

la mini collec pour la vaisselle et autres. celui du milieu est un essai, j’aime bien la forme que ça lui fait.

un autre essai perso avec la technique des brides en relief

Et puis j’avais acheté de la laine (toujours acrylique) au marché il y a quelques années, à un prix défiant toute concurrence. Seul hic : il n’y avait que 3 pelotes de 100g, et à peine arrivée chez moi elle ne me plaisait plus autant.

Pas grave, je l’ai gardée en espérant avoir un projet qui lui conviendrait un jour… Avec 1 pelote, je peux faire ces 3 tawashis. J’aime bien celui du milieu; je suis allée jusqu’au bout de la pelote, je lui trouve la forme d’un coquillage. Celui de droite est humide, car utilisé avant la photo. Aussi efficace que les autres.

J’en fais encore, ça me délasse 🙂   Et pendant ce temps, mon gilet granny manadala attend  la fin de ses manches..

Tawashis II, le retour

Convertie je vous dit! En plus c’est relax comme activité.

Du coup j’en ai fait d’autres, toujours en acrylique, avec ma laine corail (commandée sur le net en la voyant orange), que je savais pas quoi en faire.  Pour des essais de tawashis, elle est parfaite!

Essai de la 2 sided spiral de Sara Delanay aka ChickenBetty, à ma sauce, parce que j’ai dû faire plus de spirales qu’elle pour fermer mon rond (qui n’est d’ailleurs pas plat), que je ne l’ai pas fait réversible et que j’ai zappé le tour.

Elle me plaît bien quand même, et comme j’ai crocheté avec la laine en double, elle est bien grosse, donc pliable.

J’ai enchaîné avec un autre, carré, prenant pour base le super tuto de diagonales au crochet de Mam’zelle Flo, en le mixant avec la technique d’écaille du poisson (un picot de 3 ml sur la 2e bride du groupe de 4 brides). J’aime vraiment bien le rendu. Toujours avec la laine en double.

Et pour finir, un autre carré, en ms., avec une technique que je voulais tester, des rayures en relief. Bicolore. Je sais, le blanc n’est pas la couleur idéale pour des lavettes, mais c’est la laine qui m’est tombée sous la main à ce moment.