Postavrac

Encore une fois, n’ayant pas eu le temps de bloguer quelques cousettes, j’en fais un  nouveau postavrac.

Tout d’abord une Arum, cousue il y a 3 ans mais non bloguée, dans laquelle je ne pouvais plus rentrer. Taille 42, tissu du marché.Plus dernièrement, j’ai cousu un Plantain d’anniversaire. Taille 44, coupon offert. L’encolure a été légèrement remontée et le bas agrandi d’une dizaine de cm.Et puis des culottes. La première que j’ai juste eu à finir, les élastiques étant épinglés. Elle m’attendait depuis un an 1/2 (cousue trop petite à l’époque). (photo pourrie, mais c’est la seule que j’ai). Modèle Ottobre d’il y a longtemps, taille 42, chute de jersey du marché, élastiques Les coupons d’Inès à Troyes.Et puis 2 autres pour mafillechérie, dans les dernières chutes d’une robe.Et pour finir ce postavrac, un essai de poches. J’ai découvert l’instagram de #dokhtani et sa si simple manière de faire ce type de poches. Je m’y suis essayée dans la foulée. J’ai passé 5 minutes maximum par poche! Bon, cela manque un peu de précision, mais c’était juste pour vérification de la méthode, je m’appliquerai beaucoup plus en situation.

Aussitôt dit, aussitôt fait

Et voilà, le pantalon qui va avec la tunique.
Je l’ai fini hier minuit moins 5 (c’était encore hier), mais j’ai passé l’élastique à la taille il y a 10 mn.
Je suis très fière d’avoir trouvé toute seule la position des ronds qui rappellent la tunique 🙂
Une petite poche derrière pour mettre ses trésors (ou son mouchoir…)
Et cerise sur le gâteau, j’ai suivi les conseils de ma soeur pour les applications : les coller à la colle en stick! Ca marche nickel!

Deg de la vie

Ce gilet, modèle BdF, j’en ai rêvé en le tricotant, et maintenant je le trouve bof. Les boules! Je trouve qu’il est un peu large, alors que j’ai bien respecté le tableau de mesures.
En plus c’est la première « grosse pièce » que je tricotais à nouveau.
Bien sûr, je le mettrai quand même, mais vraiment pas avec le plaisir que j’en escomptais.
Oui je sais, la pose est vraiment bizarre, mais j’ai essayé de faire en sorte qu’un max de détails soient visibles (forme des manches, de l’emmanchure, etc)
Faut dire que je suis nulle pour poser aussi 😉


C’est pas grave (enfin, pas tant que ça), je vous montre un truc que j’ai appris il y a fort fort longtemps : pour épingler un tricot avant de le coudre, des piques à bigoudis sont idéals.
Par contre j’ai pas très bien suivi l’évolution de ce genre de truc (les bigoudis), alors j’espère que ça se fait encore.


PS. Thémis : je pensais bien bidouiller quelque chose, mais une martingale, c’est une très riche idée! Je vais essayer ça.

J’vous fais un p’tit paquet?

Avec quelques (belles) feuilles de papier, du fil de couleur (ou pas), une machine à coudre et des ciseaux, on peut faire des paquets cadeaux originaux et très vite faits.


Ici il fallait 3 feuilles pour contenir un livre un peu large. Je les ai cousues ensemble de manière à faire un cylindre , puis j’ai « vaguisé » les coutures. On peut aussi prendre des ciseaux cranteurs, laisser une large couture et perforer avec ces si mignonnes perforatrices qui font des trous de toutes les sortes, prendre du papier cadeau…
Ensuite, faire la couture de fond, inserrer l’objet à offrir (c’est sûr que c’est beaucoup plus facile quand c’est plat) et coudre la dernière couture qui fermera le paquet.


Et voilà! En quelques minutes, vos cadeaux sont emballés, sans galère de scotch et autres (je suis une piètre emballeuse de cadeaux avec la méthode classique).

Pour les petits cadeaux (genre cd ou petits livres), une feuille A4 pliée en 2 et cousue sur les 3 autres côtés suffit.

Rectificatif : pour les cd, 2 feuilles sont nécessaires (j’en ai emballé un cet aprem ;-)).

Les clés plates sont les amies de la couturière

Et oui, au lieu d’épingler mes patrons, je les cale sur le tissu avec des clés plates. (bon là, évidemment, c’est juste pour l’exemple, pour couper autour des appliqués ou des petites pièces, je les épingle).
Ca fait une quinzaine d’années que je fais comme ça et c’est nickel.

Petite précision : ces clefs sont bien sûr les miennes, que j’ai achetées à une foire au bricolage et qui sont bien rangées dans une boîte avec mes affaires de couture.