Jupe droite défi basique V2

Et oui, V2…

Juste un truc : avec une sinusite, NE JAMAIS CALCULER DE TETE. Parce quand tu as une sinusite, 106 : 2 = 58 (et oui), et ta jupe elle est super trop large…

Donc après ma déconvenue de la jupe trop large faite pour le défi basique de Viou, j’en ai patroné une autre, en posant les divisions pour être bien sûre cette fois-ci. Et j’ai trouvé ce résultat incroyable : 106 : 2 = 53.

Résultat : ma nouvelle jupe me plaît énormément, et j’ai le patron qui va bien. Il faut juste que je creuse le devant de 1,5 cm pour qu’elle tombe encore mieux.

Avec un haut cousu il y a quelques années, patron Burda je crois, tissu du marché.jupe arum 10jupe arum 11jupe arum 12jupe arum 14Avec ma belle Arum bleue à pois blancs (j’adore le rendu) (et j’adore l’arum)jupe arum 18jupe arum 16jupe arum 20

Défi des basiques épisode 1.

Ma copine Viou a lancé un défi bimensuel  : le fi des basiques.

Elle s’est fait un jean sublime, je me suis contentée d’une jupe droite et d’un haut Arum.

Mes photos sont complètement pourries (tél portable). J’espère en refaire des mieux demain.

Le haut donc,  est une Arum cousue dans un tissu fluide (viscose?) acheté à une copine de couture qui se débarrassait de quelques uns de ses coupons. Comme le coupon ne faisais qu’1,5m, je trouve la tunique trop petite pour la porter sur un leggings.

La jupe est mon modèle de base selon la méthode mode pour Lol et d’autres trouvées sur le net. Je ne sais pas comment j’ai fait mon compte, mais elle était bien trop large (2 cm rabotés de chaque côté, et elle est encore bien large) (d’ailleurs en voyant les photos portées avec la tunique, je me rends compte qu’elle est encore bien trop large et que j’aurais carrément pu zapper la fente arrière).jupe arum 6jupe arum 5jupe 5jupe 2jupe 3jupe 4jupe 74 pinces devant et 4 pinces dos, une parementure en haut, une fe non invisible. Le haut noir et date d’il y a quelques années, quand j’étais bien plus mince (il m’allait un peu large). C’est aussi un basique.

Arum de Deer and Doe, taille 42, tissu fluide d’un coupon (bleu à tout petits pois blancs); jupe sur mesure (!) tergal du marché; t-sh manches longues tissu du marché, patron burda il me semble, taille 36.

Je cris que je vais découdre parementure et ourlet et raboter encore un peu les côtés. Et refaire un patron…

Patronage de tuniques

Après le pantalon, il lui fallait une tunique. Ou deux.

Sitôt dit, sitôt fait. Deux tuniques selon le même patron, fait sur-mesure. Comme les tissus sont de 2 jerseys différents, elles ne tombent pas de la même façon.fleurs nb1fleurs nb2fleurs nb3jersey polyesther, pas très stretch.

La 2e est cousue en jersey coton stretch. J’adore ce tissu.fleurs vertes1fleurs vertes2patron maison, sur mesure; tissus achetés en vacances.

Sa collec de hauts

Ma grandefille avait besoin de hauts, et elle aime porter ce que je lui fait (youpi!). Ca tombait bien, j’avais envie d’en tester plusieurs. Je lui ai montré les modèles, elle a choisi.

Alors il y a bien sûr celui du Fait Main d’octobre 2014, déjà fait ici, mais en molleton et sans la bande en bas. J’ai pris le tissu sur l’envers (l’endroit est kaki). Tissu du marché d’il y a très très longtemps.FM2FM1L’incontournable Confortable de MLM (vive les patrons en PDF). Elle voulait des épaulettes en dentelles, que j’ai coupées dans une chute. Jersey un peu lycra offert par une copine (et largement utilisé, pour un tas de projets).confortable 3confortable 2confortable 1Et son chouchou, celui qu’elle m’a demandé plusieurs fois de lui coudre encore, le Hemlock Tee de Grainline Studio, en téléchargement gratuit. Elle voulait une bande de poignet, donc les manches lui vont longues (et c’est bien mieux pour l’hiver).

Le premier, modèle d’essai (transformé), en jersey côtes 1/1 toute fines beige, qui attendait patiemment son heure sur une de mes étagères (non, vous ne rêvez pas, il y a bien une tache, voire plusieurs…). Avant que je couse les autres, dès qu’il était sec elle le remettait. Le tissu bouloche un peu et se salit aux manches. Et l’ourlet a craqué en bas (mais je l’ai fait au point droit sans aiguille double).hemlock tee beige1Le même en gris, avec l’application qu’elle a choisi, un double infini. Molleton lycra du marché d’il y a longtemps, la même qualité que pour ce sweat. Et j’ai utilisé une aiguille double pour les surpiqûres et l’ourlet, et ben ça change tout!

De même, pour l’application, j’ai utilisé le pied transporteur de ma nouvelle mac (Bernina 380, que j’aime d’amour), et tout est nickel. J’ai d’abord épinglé puis piqué à grands points pour faufiler, ensuite à points plus petit le long des bords. Une vraie partie de plaisir, et surtout, il n’est pas resté d’excédent de tissu à la fin de la couture.hemlock tee gris1hemlock tee gris2hemlock tee gris3Et je m’aperçoit que j’ai oublié de la photographier avec un haut twisté Ottobre…

La chemise Bruyère est toujours en attente pour l’instant, c’est mon projet d’aujourd’hui. Elle a choisi un tissu gris. Et oui, chez nous le gris c’est le nouveau noir…. (mais elle veut aussi un pantalon noir)

Mini garde-robe d’été

Faite en un we, une petite garde-robe pour passer l’été confortablement.

Patrons maison (sauf les gilets, faits l’année dernière, à partir de patrons Fait main)

tunique et pantalon en tissus offerts par une copine qui a arrêté de coudre, et résille du marché pour la veste32une robe de l’année dernière (ou d’il y a 2 ans), en crépon de coton et petit gilet en résille (Inès Tissus)74Et la robe que je préfère, en jersey lycra du marché. C’est le même patron que pour la tunique, mais je trouve que le tissu fait toute la différence.  Aussitôt essayée, aussitôt gardée.68

Robe Lekala

J’ai découvert ce site génial sur T&N. Lekala propose des patrons pdf sur-mesure à très bas prix.

Le sur-mesure est effectivement là! Cette robe est un essai, mais j’ai dû faire quelques adaptations parce que le tissu est très très mou (et non parce que le patron ne correspond pas) (tout ce que je fais avec ce tissu doit être retouché de la même manière). 31dosGros plan sur le drapé. Je ne sais pas si je l’ai bien fait (d’ailleurs je pense à le faire autrement dans une prochaine version). Lekala c’est super comme patron, mais les explications sont plus que succinctes et en anglais…

J’ai cousu le décolleté, qui était plus que plongeant4

Et pour ma photographe qui m’ mis l’air de Magnolia for ever dans la tête (mais en fait elle ‘ma dit que c’est plutôt ma choré d’Alexandrie Alexandra)2

Prochain patron Lekala, la toile d’un manteau, que je n’en finis pas de finir, sur lequel il ne me reste que quelques minutes de travail…

Big up à toi Eleonore…

… créatrice du fabuleux Plantain, déclinable de mille et une manières et toujours so top.

Après ma première plantinette, j’avais une furieuse envie de m’en faire d’autres.

La première, dans un jersey lycra acheté il y a quelques années à MT, et que je n’aimais plus vraiment… Après quelques galères pour placer toutes les pièces (les manches perpendiculaires à la lisière, dont une avec une couture au milieu).Verdict : je l’adore! rouge2rouge3avec un petit gilet du même patron (youhou!)rouge4et avec un legging, c’est bien aussirouge1rouge6

Du coup, en revenant du grand marché aux tissus, j’en ai fait une autre, en prenant le tissu dans l’autre sens pour avoir les rayures verticales. Je suis carrément in love (je suis parfaitement bilingue et j’assume ;-))verte3bverte1verte6verte8et avec un autre gilet, vite fait bien fait, que j’adore aussi (jersey du marché, bande de récup d’un haut de ma fillette). Pression Kam coeur 🙂verte10verte9Bref, je suis hyper contente d’avoir une mini nouvelle garde-robe (3 pièces faites avec le patron du Plantain quand même).

Plantain, mon précieeeuuux!

Début janvier je découvrais le patron, une Grabote me l’a imprimé et je l’ai coupé dans la foulée. Une petite idée me trottait derrière la tête, il fallait juste que je trouve le tissu pour ma toile. Et c’est ma fillette qui m’a fait redécouvrir ce tissu, oublié depuis une quinzaine d’année sur une étagère et qui attendait bien sagement son heure.

Aussitôt retrouvé, aussitôt coupé (trèès tard). Et aussitôt cousu le lendemain matin avant d’aller au taf (je voulais absolument la porter le jour même, après avoir eu l’idée du volant juste avant de m’endormir). Ca m’a permis d’aller bosser le coeur en fête 🙂

Alors évidemment, prendre des photos à la lumière du jour a été difficile et long (je voulais de belles photos pour le défi). Toutes les conditions ont enfin été réunies samedi dernier, au club couture. J’ai revêtu ma belle précieuse, embarqué mes collants, mes chaussures, mon apn, et hop!

Ma photographe a pris des photos dans la pièce où on se réunit pour coudre (et je suis trop contente de mettre à l’honneur cette pièce où nous nous réunissons pour coudre, tricoter, crocheter, tchatcher, rigoler, échanger, bref, s’éclater!), dans une salle de danse et bien sûr dehors (coup de bol, il faisait beau!).

Alors voilà, pour paraphraser un célèbre blog, la première photo dans la salle de couture, devant le beau mur vert (les bleus étaient indisponibles).dvt mur vert2cok2advt murok2Dans la salle de danse, où on peut voir à la fois le recto et le verso. Avec mon beau châle que j’adore (article à venir).danse2okdanse1okDans la cour du bâtiment, avec du soleil. dehors1 Les détails des froufrous. détail1 Ils sont faits de bandes de résille plissée au fur et à mesure que je les cousais. Ca donne exactement comme j’espérais.

La bande est plus large en basdétail2Youpi!sautok2une petite dernière, parce que même si elle est floue, c’est vraiment comme ça que je me sens dans cette robe!saut2okTissu du marché (à 5F le m, vintage donc!), résille du marché pour les volants.

Rose & cie

Une toute petite fille est arrivée parmi nous. Elle a eu un tout petit ensemble, fait en coopération avec ma Zouz.
Velours éponge MT et Inès coupons, modèles Fait Main jesaispluslesquelsdésolée.
Modifs : à l’origine le haut était une tunique fermée devant,  transformée en tunique avec patte de pressionnage. Et comme je trouvais l’encolure trop large pour une si petite fille, j’ai passé un élastique souple dans l’ourlet. 
Le pantalon a été un peu rétréci.

La queue du chat déborde sur le dos.
Et pour ma Zouz, qui grandit comme une tige de bambou, un nouveau pyj, avec 3 objectifs de départ:
– qu’elle ait un  nouveau pyj (quand même), un peu trop grand (pour qu’il lui fasse de l’usage)
– faire un modèle d’essai au niveau du confort et pour tester les longueurs
– liquider un coupon de tissu qui ne me plaît plus du tout du tout.
Jersey Inès coupons, modèle A1 du La La La 3 (109), taille 140 (elle fait 135).
Mission réussie, et en plus il lui plaît!

Mini défilé de minie garde-robe

Le dernier ensemble que j’ai fait : une robe basique, droite et trapèze (burda) et le t-shirt à pans du dernier « fait main », sans ses manches.
Tissus du marché, la robe en jersey lycra, la sur-robe en jersey-résille, déjà utilisé pour une tunique il y a quelques années.

La tunique du dernier « fait main » (tissu fluide dumarché) avec un pantacourt burda (jersey lycra du maché).
La robe du dernier « fait main » en jersey lycra du marché.
il y avait pas mal de vent…
un ensemble tunique (burda, jersey lycra MT) et un pantacourt (burda, jersey lycra du marché)
la S du SDB1 (tissus fluide du marché). La taille 42 va parfaitement pour une taille 52. J’ai eu quelques doutes, mais elle va!
Et la dernière tunique, tirée d’un Diana grandes tailles, avec des découpes princesse. Tissu lycra pas jersey du marché.
C’était celle au patron le plus compliqué, mais j’ai dû faire quelques modifs pour qu’elle aille : des plis nervurés sur le devant et le dos (pour que la découpe se place où elle devait être) et une reprise sur les côtés.
Elle (nous) plaît à fond comme ça, mais exit Diana couture pour moi…
 les plis devant
au dos
Faut que j’attaque les bermudas et pantalons homme, maintenant…