robe Sewing life magazine

Je ne sais plus où j’ai eu le lien vers ce nouveau magazine de couture en ligne (sûrement sur thread & Needles) : c’est le n°00 de Sewing Life magazine, publié par Maria Denmark, qui fait aussi des patrons. Je ne trouve plus le lien internet autre que celui du pdf…

Il n’empêche, dans ce magazine, il y a le patron d’une tunique qui m’a parue pleine de promesses, un peu comme la fameuse D du Stylish dressbook japonais.

Aussitôt téléchargée, aussitôt imprimée, aussitôt cousue (mais pas aussitôt bloguée). J’ai fait la toile dans un tissu que j’aime beaucoup, mais qui est malheureusement plein d’électricité statique. Dommage.J’avais bien repassé ce tissu et les différentes étapes, mais je l’ai portée avant de la prendre en photo, malheur.J’ai cousu la version automne, mais je l’ai raccourcie de 3 cm (je déteste la longueur aux genoux), supprimé la fente en haut du dos et transformé la fente simple en fente pour jupe pour pouvoir la porter en robe.J’ai eu beaucoup de mal à faire des finitions potable à l’encolure et aux manches. Biais à l’encolure et parementures aux manches.

Verdict : je l’aime beaucoup, mais je suis un peu gênée par les emmanchures quand je lève les bras. Il faut que je réessaie avec un jersey ou un tissu plus fluide et surtout moins « électrique ». J’essayerai aussi en dessinant des manches dans le prolongement des emmanchures.

Au niveau des tailles, rien à redire, j’ai coupé suivant ma correspondance au tableau de mesures : 44 en haut, 46 aux hanches.

Je la porte avec un leggings Avery que je trouve décidément merveilleusement bien coupé.

Arum et Avery

J’avais envie d’une nouvelle Arum, et elle a tenu tout pile dans un coupon de 2m. J’ai tracé une extension des manches et bingo, me voilà avec une Arum à manches longues.        

clic-clic sur les photos pour les agrandirTissu du marché. Taille 44 en haut et 46 en bas (gloups), allongé de 2 ou 3 cm. Au lieu de mettre la parementure, j’ai fait la finition d’encolure au biais. Je n’aime pas du tout les parementures, qui ont toujours tendance à rebiquer. J’étais aussi sceptique sur ce modèle, comme j’ai pas mal grossi, mais finalement je le trouve seyant et je suis à l’aise dedans. Par contre, comme elle remonte quand on lève les bras, je la porte soit avec un pantalon, soit avec une jupe (comme celle-ci) en-dessous.

L’Arum est maintenant disponible en PDF jusqu’à la taille 52!

Et puis j’ai découvert le leggings Avery d’Helen’s Closet. Depuis que j’ai le patron j’en ai fait 4 : 2 pour moi, un pour ma fille et un pour une amie. C’est sur elle que je l’ai photographié. Le sien est taille basse. Les miens et celui de ma fille sont taille haute, mais j’ai fait quelques modifications après avoir cousu le premier. J’ai enlevé 4 cm à la hauteur de la taille haute (ce qui n’en fait pas une taille basse pour autant) et j’ai décalqué la largeur de la taille inférieure. Du coup pas besoin d’élastique en haut.

Grâce à se ceinture double sans ourlet et à son gousset (première fois que je voyais ça), ce leggings est d’un confort total! D’ailleurs mon amie m’en a demandé un autre, et je pense que je ne vais pas m’arrêter à 2 exemplaires. Une page est dédiée aux photos et commentaires sur ce leggings, et je trouve que ce patron est super sur toutes les morphologies.

Déstockage de février : des tuniques et des jupes

En retard, je suis en retard.

En fait je pensais que comme il n’y avait pas 30 jour en février, le déstockage de Ta’Thilde sautait un mois….

En février, j’ai cousu des tuniques et des jupes (et des sacs).

Mais avant février, j’avais cousu un Plantain, mais en plaçant le haut du devant à 4 cm du pli du tissu et le bas à 8 cm. Puis j’ai cousu un pli creux en haut pour resserrer l’encolure.Taille 44, jersey offert que j’adore.

Et dans la foulée, une robe à partir de ce patron, en plaçant cette fois le devant et le dos  : le haut sur le pli, le bas à je ne sais plus combien de cm du pli.Et icidemment, j’ai vu passer plusieurs Bellavista, dont celle-ci, qui m’ont donné envie de faire un tour chez Itch to stitch. Du coup j’ai remarqué la Lindy petal skirt que je trouve ravissante, et qui en plus est gratuite.Mon jersey est un peu trop mou, j’aurais dû faire une taille en-dessous, et peut-être un jour je la reprendrai sur les côtés. Elle est très agréable et rapide à coudre, avec une longueur top. Taille M (ça taille très grand), jersey lycra un peu mou du marché.

Depuis j’en ai fait 2 autres, sans l’effet pétale devant, dans une taille inférieure et je les adore autant que celle-ci.

Je parlais de la Bellavista. J’avais fait une toile dans une jersey sans lycra, dans ma taille (10), et c’était beaucoup beaucup trop large, même au niveau des épaules, qui étaient tombantes. Je l’ai refaite en taille 4 (il y a les mesures du vêtement fini, très pratique) en me fiant à mon tour de poitrine. Le résultat est parfait pour moi. Après coup, je me dis que j’aurais dû faire l’empiècement devant contrastant, mais sur le coup je n’avais pas envie de passer des heures à choisir quel tissu irait le mieux.Comme en cours de route j’ai préféré l’envers de mon tissu à l’endroit, j’ai laissé le surjet apparent et je l’ai surpiqué.

J’aime beaucoup ce modèle dans cette taille qui est bien inférieure à la mienne, malgé les plis dans le dos qui me chagrinent un peu. Je pense la refaire, en jouant sur les tissus.

Voilà, c’est un déstockage pas mal, qui m’a permis aussi de participer au fil dédié sur T&N

Score début Février : +2

Entrées en stock : + 0

Sorties du stock : – 11

Points bonus : – 1

Total fin du mois : – 10

Projets aboutis : 1 drap housse + 2 taies d’oreiller, une paire de manches sur une tunique, des sacs, une Bellavista, des jupes

Conclusion : février : un bon mois pour déstocker 😉

Jupe droite défi basique V2

Et oui, V2…

Juste un truc : avec une sinusite, NE JAMAIS CALCULER DE TETE. Parce quand tu as une sinusite, 106 : 2 = 58 (et oui), et ta jupe elle est super trop large…

Donc après ma déconvenue de la jupe trop large faite pour le défi basique de Viou, j’en ai patroné une autre, en posant les divisions pour être bien sûre cette fois-ci. Et j’ai trouvé ce résultat incroyable : 106 : 2 = 53.

Résultat : ma nouvelle jupe me plaît énormément, et j’ai le patron qui va bien. Il faut juste que je creuse le devant de 1,5 cm pour qu’elle tombe encore mieux.

Avec un haut cousu il y a quelques années, patron Burda je crois, tissu du marché.jupe arum 10jupe arum 11jupe arum 12jupe arum 14Avec ma belle Arum bleue à pois blancs (j’adore le rendu) (et j’adore l’arum)jupe arum 18jupe arum 16jupe arum 20

Défi des basiques épisode 1.

Ma copine Viou a lancé un défi bimensuel  : le fi des basiques.

Elle s’est fait un jean sublime, je me suis contentée d’une jupe droite et d’un haut Arum.

Mes photos sont complètement pourries (tél portable). J’espère en refaire des mieux demain.

Le haut donc,  est une Arum cousue dans un tissu fluide (viscose?) acheté à une copine de couture qui se débarrassait de quelques uns de ses coupons. Comme le coupon ne faisais qu’1,5m, je trouve la tunique trop petite pour la porter sur un leggings.

La jupe est mon modèle de base selon la méthode mode pour Lol et d’autres trouvées sur le net. Je ne sais pas comment j’ai fait mon compte, mais elle était bien trop large (2 cm rabotés de chaque côté, et elle est encore bien large) (d’ailleurs en voyant les photos portées avec la tunique, je me rends compte qu’elle est encore bien trop large et que j’aurais carrément pu zapper la fente arrière).jupe arum 6jupe arum 5jupe 5jupe 2jupe 3jupe 4jupe 74 pinces devant et 4 pinces dos, une parementure en haut, une fe non invisible. Le haut noir et date d’il y a quelques années, quand j’étais bien plus mince (il m’allait un peu large). C’est aussi un basique.

Arum de Deer and Doe, taille 42, tissu fluide d’un coupon (bleu à tout petits pois blancs); jupe sur mesure (!) tergal du marché; t-sh manches longues tissu du marché, patron burda il me semble, taille 36.

Je cris que je vais découdre parementure et ourlet et raboter encore un peu les côtés. Et refaire un patron…

Patronage de tuniques

Après le pantalon, il lui fallait une tunique. Ou deux.

Sitôt dit, sitôt fait. Deux tuniques selon le même patron, fait sur-mesure. Comme les tissus sont de 2 jerseys différents, elles ne tombent pas de la même façon.fleurs nb1fleurs nb2fleurs nb3jersey polyesther, pas très stretch.

La 2e est cousue en jersey coton stretch. J’adore ce tissu.fleurs vertes1fleurs vertes2patron maison, sur mesure; tissus achetés en vacances.

Sa collec de hauts

Ma grandefille avait besoin de hauts, et elle aime porter ce que je lui fait (youpi!). Ca tombait bien, j’avais envie d’en tester plusieurs. Je lui ai montré les modèles, elle a choisi.

Alors il y a bien sûr celui du Fait Main d’octobre 2014, déjà fait ici, mais en molleton et sans la bande en bas. J’ai pris le tissu sur l’envers (l’endroit est kaki). Tissu du marché d’il y a très très longtemps.FM2FM1L’incontournable Confortable de MLM (vive les patrons en PDF). Elle voulait des épaulettes en dentelles, que j’ai coupées dans une chute. Jersey un peu lycra offert par une copine (et largement utilisé, pour un tas de projets).confortable 3confortable 2confortable 1Et son chouchou, celui qu’elle m’a demandé plusieurs fois de lui coudre encore, le Hemlock Tee de Grainline Studio, en téléchargement gratuit. Elle voulait une bande de poignet, donc les manches lui vont longues (et c’est bien mieux pour l’hiver).

Le premier, modèle d’essai (transformé), en jersey côtes 1/1 toute fines beige, qui attendait patiemment son heure sur une de mes étagères (non, vous ne rêvez pas, il y a bien une tache, voire plusieurs…). Avant que je couse les autres, dès qu’il était sec elle le remettait. Le tissu bouloche un peu et se salit aux manches. Et l’ourlet a craqué en bas (mais je l’ai fait au point droit sans aiguille double).hemlock tee beige1Le même en gris, avec l’application qu’elle a choisi, un double infini. Molleton lycra du marché d’il y a longtemps, la même qualité que pour ce sweat. Et j’ai utilisé une aiguille double pour les surpiqûres et l’ourlet, et ben ça change tout!

De même, pour l’application, j’ai utilisé le pied transporteur de ma nouvelle mac (Bernina 380, que j’aime d’amour), et tout est nickel. J’ai d’abord épinglé puis piqué à grands points pour faufiler, ensuite à points plus petit le long des bords. Une vraie partie de plaisir, et surtout, il n’est pas resté d’excédent de tissu à la fin de la couture.hemlock tee gris1hemlock tee gris2hemlock tee gris3Et je m’aperçoit que j’ai oublié de la photographier avec un haut twisté Ottobre…

La chemise Bruyère est toujours en attente pour l’instant, c’est mon projet d’aujourd’hui. Elle a choisi un tissu gris. Et oui, chez nous le gris c’est le nouveau noir…. (mais elle veut aussi un pantalon noir)

Mini garde-robe d’été

Faite en un we, une petite garde-robe pour passer l’été confortablement.

Patrons maison (sauf les gilets, faits l’année dernière, à partir de patrons Fait main)

tunique et pantalon en tissus offerts par une copine qui a arrêté de coudre, et résille du marché pour la veste32une robe de l’année dernière (ou d’il y a 2 ans), en crépon de coton et petit gilet en résille (Inès Tissus)74Et la robe que je préfère, en jersey lycra du marché. C’est le même patron que pour la tunique, mais je trouve que le tissu fait toute la différence.  Aussitôt essayée, aussitôt gardée.68

Robe Lekala

J’ai découvert ce site génial sur T&N. Lekala propose des patrons pdf sur-mesure à très bas prix.

Le sur-mesure est effectivement là! Cette robe est un essai, mais j’ai dû faire quelques adaptations parce que le tissu est très très mou (et non parce que le patron ne correspond pas) (tout ce que je fais avec ce tissu doit être retouché de la même manière). 31dosGros plan sur le drapé. Je ne sais pas si je l’ai bien fait (d’ailleurs je pense à le faire autrement dans une prochaine version). Lekala c’est super comme patron, mais les explications sont plus que succinctes et en anglais…

J’ai cousu le décolleté, qui était plus que plongeant4

Et pour ma photographe qui m’ mis l’air de Magnolia for ever dans la tête (mais en fait elle ‘ma dit que c’est plutôt ma choré d’Alexandrie Alexandra)2

Prochain patron Lekala, la toile d’un manteau, que je n’en finis pas de finir, sur lequel il ne me reste que quelques minutes de travail…

Big up à toi Eleonore…

… créatrice du fabuleux Plantain, déclinable de mille et une manières et toujours so top.

Après ma première plantinette, j’avais une furieuse envie de m’en faire d’autres.

La première, dans un jersey lycra acheté il y a quelques années à MT, et que je n’aimais plus vraiment… Après quelques galères pour placer toutes les pièces (les manches perpendiculaires à la lisière, dont une avec une couture au milieu).Verdict : je l’adore! rouge2rouge3avec un petit gilet du même patron (youhou!)rouge4et avec un legging, c’est bien aussirouge1rouge6

Du coup, en revenant du grand marché aux tissus, j’en ai fait une autre, en prenant le tissu dans l’autre sens pour avoir les rayures verticales. Je suis carrément in love (je suis parfaitement bilingue et j’assume ;-))verte3bverte1verte6verte8et avec un autre gilet, vite fait bien fait, que j’adore aussi (jersey du marché, bande de récup d’un haut de ma fillette). Pression Kam coeur 🙂verte10verte9Bref, je suis hyper contente d’avoir une mini nouvelle garde-robe (3 pièces faites avec le patron du Plantain quand même).