Big up à toi Eleonore…

… créatrice du fabuleux Plantain, déclinable de mille et une manières et toujours so top.

Après ma première plantinette, j’avais une furieuse envie de m’en faire d’autres.

La première, dans un jersey lycra acheté il y a quelques années à MT, et que je n’aimais plus vraiment… Après quelques galères pour placer toutes les pièces (les manches perpendiculaires à la lisière, dont une avec une couture au milieu).Verdict : je l’adore! rouge2rouge3avec un petit gilet du même patron (youhou!)rouge4et avec un legging, c’est bien aussirouge1rouge6

Du coup, en revenant du grand marché aux tissus, j’en ai fait une autre, en prenant le tissu dans l’autre sens pour avoir les rayures verticales. Je suis carrément in love (je suis parfaitement bilingue et j’assume ;-))verte3bverte1verte6verte8et avec un autre gilet, vite fait bien fait, que j’adore aussi (jersey du marché, bande de récup d’un haut de ma fillette). Pression Kam coeur 🙂verte10verte9Bref, je suis hyper contente d’avoir une mini nouvelle garde-robe (3 pièces faites avec le patron du Plantain quand même).

Plantain, mon précieeeuuux!

Début janvier je découvrais le patron, une Grabote me l’a imprimé et je l’ai coupé dans la foulée. Une petite idée me trottait derrière la tête, il fallait juste que je trouve le tissu pour ma toile. Et c’est ma fillette qui m’a fait redécouvrir ce tissu, oublié depuis une quinzaine d’année sur une étagère et qui attendait bien sagement son heure.

Aussitôt retrouvé, aussitôt coupé (trèès tard). Et aussitôt cousu le lendemain matin avant d’aller au taf (je voulais absolument la porter le jour même, après avoir eu l’idée du volant juste avant de m’endormir). Ca m’a permis d’aller bosser le coeur en fête 🙂

Alors évidemment, prendre des photos à la lumière du jour a été difficile et long (je voulais de belles photos pour le défi). Toutes les conditions ont enfin été réunies samedi dernier, au club couture. J’ai revêtu ma belle précieuse, embarqué mes collants, mes chaussures, mon apn, et hop!

Ma photographe a pris des photos dans la pièce où on se réunit pour coudre (et je suis trop contente de mettre à l’honneur cette pièce où nous nous réunissons pour coudre, tricoter, crocheter, tchatcher, rigoler, échanger, bref, s’éclater!), dans une salle de danse et bien sûr dehors (coup de bol, il faisait beau!).

Alors voilà, pour paraphraser un célèbre blog, la première photo dans la salle de couture, devant le beau mur vert (les bleus étaient indisponibles).dvt mur vert2cok2advt murok2Dans la salle de danse, où on peut voir à la fois le recto et le verso. Avec mon beau châle que j’adore (article à venir).danse2okdanse1okDans la cour du bâtiment, avec du soleil. dehors1 Les détails des froufrous. détail1 Ils sont faits de bandes de résille plissée au fur et à mesure que je les cousais. Ca donne exactement comme j’espérais.

La bande est plus large en basdétail2Youpi!sautok2une petite dernière, parce que même si elle est floue, c’est vraiment comme ça que je me sens dans cette robe!saut2okTissu du marché (à 5F le m, vintage donc!), résille du marché pour les volants.

Rose & cie

Une toute petite fille est arrivée parmi nous. Elle a eu un tout petit ensemble, fait en coopération avec ma Zouz.
Velours éponge MT et Inès coupons, modèles Fait Main jesaispluslesquelsdésolée.
Modifs : à l’origine le haut était une tunique fermée devant,  transformée en tunique avec patte de pressionnage. Et comme je trouvais l’encolure trop large pour une si petite fille, j’ai passé un élastique souple dans l’ourlet. 
Le pantalon a été un peu rétréci.

La queue du chat déborde sur le dos.
Et pour ma Zouz, qui grandit comme une tige de bambou, un nouveau pyj, avec 3 objectifs de départ:
– qu’elle ait un  nouveau pyj (quand même), un peu trop grand (pour qu’il lui fasse de l’usage)
– faire un modèle d’essai au niveau du confort et pour tester les longueurs
– liquider un coupon de tissu qui ne me plaît plus du tout du tout.
Jersey Inès coupons, modèle A1 du La La La 3 (109), taille 140 (elle fait 135).
Mission réussie, et en plus il lui plaît!

Mini défilé de minie garde-robe

Le dernier ensemble que j’ai fait : une robe basique, droite et trapèze (burda) et le t-shirt à pans du dernier « fait main », sans ses manches.
Tissus du marché, la robe en jersey lycra, la sur-robe en jersey-résille, déjà utilisé pour une tunique il y a quelques années.

La tunique du dernier « fait main » (tissu fluide dumarché) avec un pantacourt burda (jersey lycra du maché).
La robe du dernier « fait main » en jersey lycra du marché.
il y avait pas mal de vent…
un ensemble tunique (burda, jersey lycra MT) et un pantacourt (burda, jersey lycra du marché)
la S du SDB1 (tissus fluide du marché). La taille 42 va parfaitement pour une taille 52. J’ai eu quelques doutes, mais elle va!
Et la dernière tunique, tirée d’un Diana grandes tailles, avec des découpes princesse. Tissu lycra pas jersey du marché.
C’était celle au patron le plus compliqué, mais j’ai dû faire quelques modifs pour qu’elle aille : des plis nervurés sur le devant et le dos (pour que la découpe se place où elle devait être) et une reprise sur les côtés.
Elle (nous) plaît à fond comme ça, mais exit Diana couture pour moi…
 les plis devant
au dos
Faut que j’attaque les bermudas et pantalons homme, maintenant…

Big up le "fait main" de juillet

La suite de la minie garde-robe grande taille.
Le Fait Main de juillet est super top pour les grandes tailles : 
La tunique H.
Tissu fluide du marché, donné par ma copine.
Comme je la trouvais tristoune, j’ai cousu des yoyos pour égayer.
encolure devant
bas devant
encolure dos 

La robe D, qui va de la taille S (34-36) à la taille BS XL (54-56)
en grande taille, raccourcie

En petite taille non raccourcie pour wam.
Recoupée à la taille pour qu’elle soit plus cintrée et plus longue.


En projet : une robe débardeur de base et une tunique à manches longues, les 2 burda.

D 13 (+1) : à la plage!

Ma version de la tunique de plage, en bleu et blanc. Pour un cadeau, avec du tissu donné par une copine (trop contente!).
La S du SDB1, en 42, pour une taille 52 (on verra à l’essayage, normalement ça va). 
avec une manche coincée dans la porte pour qu’on voit mieux
J’ai fait aussi une autre tunique-robe, noire, mais j’attendrai pour avoir les photos portées, ça donne rien sur un cintre.

Et bien, chantez maintenant!

Après la fête orange, la fête sur le thème de la musique…
Pour ma fille, j’ai tout de suite pensé à une robe piano, je pensais faire les touches en bas de la robe, mais entre-temps j’ai vu ma bs qui m’a proposé une autre version, celle que j’ai faite au final (la prochaine, pour wam,  avec les touches en bas).

Même patron perso que pour cette robe.

Sans les ourlets 



portée


Donc je voulais me faire la robe assortie, jusqu’à ce que choisisse une autre idée… Une copine m’a prêté une de ses tuniques, et je suis partie de cette base, en la modifiant pour en faire une tunique-accordéon.
Les petits plis du dos sont maintenus par une couture verticale (enfin, plus ou moins…)

Et vite fait avant la fête, une D revisitée, pour une fleur parmi les fleurs 😉 (private joke)
J’ai juste posé le patron sur le tissu, à quelques cm de la pliure, et comme l’encolure et la tunique étaient trop larges, j’ai fait un pli creux cousu sur environ 25 cm.


J’étais aussi chargée de faire la boîte à enveloppes. J’ai bénéficié d’une aide hautement appréciable (et appréciée!) sur ce coup-la. L’idée d’un bandonéon lui est venue tout de suite, et c’est elle qui a magouillé les photos trouvées sur le net pour les mettre aux dimensions de la boîte, et fait en sorte que tout raccorde.
Je trouve le résultat bluffant!


Et la carte-carnet où chacun a pu mettre un mot.
La couverture avec la partition qui va bien
et les pages intérieures en papier musique
J’en ai fait une autre, de boîte, mais j’ai complètement oublié de la prendre en photo…

Petite veste et petits essais

Pour son spectacle d’école, ma fillette avait besoin d’un petit quelque chose d’un peu chaud pour le haut (sale temps chez nous).
Quelque chose de rapide à faire.
En feuilletant mes bouquins de couture jap, j’ai trouvé le haut idéal. Enfin, j’en ai sélectionné 3 et elle a choisi mon préféré, youpi!
Chaud, confortable et rapide : du polaire blanc cassé. Et un ruban de la même couleur pour le fermer. (bon, le ruban, une fois cousu ça me plaisait plus, mais j’étais vraiment très très juste au niveau des délais, donc si ça me toque, je le découdrai pour laisser l’encolure à cru aussi).
En furetant chez les Jca, je me suis bien rendue compte que les autres J du livre 279 sont printanières (chez ma voisine), voire estivales (chez Jeanne), alors que la mienne est réservée aux temps frisquets…
Vivement le retour du beau temps!




Et pour moi, des essais tirés du dernier Burda.
La tunique de couverture avec quelques modifs :
– 4 cm de moins d’ampleur devant dans les fronces
– coupée dans du jersey au lieu d’un tissé dans le biais
J’aime bien mais je la trouve un peu trop près du corps de dos.
 Pour les manches, j’avais froncé à la surjeteuse
mais en voulant faire un roulotté, j’ai gâché les fronces, tant pis.
 Il faudra que je refasse au moins un essai, je la trouve vraiment sympa.

Orange et gris

Invitées à une fête dont le thème était « orange », il nous fallait un nouvel habit, à ma tifille et moi.
Robe à partir du tuto d’Amandille pour elle (le lien est un peu long et elle aime le mettre « en écharpe » (sic)).
J’ai fait le haut du maillot de bain et cousu la « robe » dessous : un trapèze pour le dos, un autre pour le devant, avec un petit pli creux au milieu.
Orange, qui va à merveille avec le thème du D13 de ce mois : colorblock, stabilo, fluo
Malheureusement Blogger était indisponible le 13, donc je n’ai pu poster mon défi que le 14..

Une D vite faite pour moi, dans un tissu dont je raffole, et qui va pas mal aussi pour le D13.
 Et un gilet d’un Fait main qui m’avait tapé dans l’oeil, dans mon sempiternel tissu d’essai gris.
Gilet modulable, mais que je préfère dans sa version de base. Faut juste que je me fasse une broche pour le maintenir fermé.