Un peu de couture, un peu de tricot

Tout d’abord, je voudrais souhaiter la bienvenue à un blog qui débute : les copines de fanfan.
Longue vie et bonnes créations!


Ce week-end, à part tricoter, j’ai honoré une commande : une turbulette pour un petit garçon qui grandit.
Elle a un zip sur le côté et les épaules se ferment par des pressions. C’est ce modèle que j’avais fait à ma zouzou, je le trouve cool à réaliser et les petits ont plus de mal à ouvrir le zip latéral, (elle ne l’a jamais fait).
Cette turbulette est photographiée sur un canapé dont j’ai fait les housses il y a quelques années.
Le fauteuil assorti

La semaine dernière, j’ai aussi tricoté un bonnet à un ado de mon coeur. Apparemment, il l’aime beaucoup :-).

Je n’ai pas pu résister, j’ai fait un truc asymétrique dessus. Juste un seul, et il l’a tout de suite remarqué!

Encore des bestioles…

J’avais commencé ça dès la rentrée, mais j’ai eu petit coup de mou entre-temps.

Mon premier est un oiseau rose, sur du wax que mon mari chéri m’avait ramené d’Afrique.

Mon deuxième est un zèbre dans un fourré (et oui, j’adore les zèbres, impossible de résister).

Mon troisième est un singe bien planqué derrière le fourré,

Mon quatrième est une girafe, à l’étage supérieur

Et mon tout est : le nouveau sac de couchage de ma Cocotte pour faire la sieste à l’école.sac couch1
Faut que je fasse l’oreiller qui va aller avec : un nuage (yapluka).

Ajout du 2 octobre : les appliqués de Modestine (Framapa) sont superbes et valent le déplacement (avec un clic ;-))! Regardez bien tous les petits détails et la délicatesse de la réalisation et du quilting, c’est un vrai régal pour les yeux.

Ajout du 4 octobre : le charmant poème que ce sac de couchage a inspiré à Charlotte.

Un zèbre me regarde
Son oeil rigole et me nargue
Je boude, je me cache de ses yeux
Puis finalement tout doucement
Je le laisse m’entraîner
Dans ce pays enchanté
Où il suffit de rêver
Pour être exaucé.