Princesse Vérité

Ma tifille voulait un déguisement de chevalier princesse. Diantre, what is it? Mais si! Avec une épée de vérité! Rose, bien sûr.
Son papouche et moi avons oeuvré de concert…

L’épée de vérité, en bois peint argenté et doré et son lacet de cuir, bien sûr faite par mon mari chéri. (« Oh!!! Merci mon papa chéri! », ça vaut le coup, non?)

Une jupe de princesse et son armure avec blason dragonnette.
La jupe est un panneau d’une largeur de tissu (1,50m), volanté et élastiqué à la taille.
L’armure est en chais pas quoi argenté (tissu épais, un peu métallique).
Elle est assez large pour se porter sur un blouson.La dragonnette est en polaire, appliquée à la main.
Patron maison, hyper simple, comme vous pouvez le voir.

Et voilà notre fière chevalier-princesse Vérité! (évidemment, la languette de fermeture du blouson cache un peu la dragonne…)

tricoti-tricota

Encore quelques tricotages :

Pour des petits cadeaux :

mitaines
Encore des mitaines (mais non c’est pas les mêmes, j’ai intégré une variante ;-))

des chaussons

Un bérêt MCI que j’ai oublié de photographier (mais tout le monde connaît la forme, non?)

Et un pull que j’ai tricoté il y a quelques années (à peine une vingtaine…)
J’adore ce point torsadé, mais je ne sais plus où j’ai mis le modèle…
Mais en le regardant bien, je pense quand même pouvoir le refaire, c’est pas si compliqué que ça : des torsades de 12mailles en quinconce.
Pour l’instant je me tricote des mitaines rouges (et oui), avec des points que j’ai « inventés » (mais peut-être qu’il existent déjà?) : un pour le dessus et un autre pour le dessous de la mitaine. Comme ça elles seront réversibles.